"Djihad", qui met en pièce la radicalisation, applaudie par 100.000 spectateurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/02/2017 à 18H47, publié le 11/02/2017 à 18H39
"Djihad" jouée devant des scolaires lyonnais 

"Djihad" jouée devant des scolaires lyonnais 

© Capture d'image France3/Culturebox

La pièce belge "Djihad" poursuit son triomphe en France. Depuis sa première représentation en 2014, plus de 100.000 spectateurs ont vu cette odyssée tragi-comique qui tourne en dérision l’engagement de trois jeunes djihadistes.

Les aventures de Ben, Reda et Ismaël, trois jeunes Belges paumés enrôlés pour faire le djihad en Syrie, ont fait rire et pleurer près de 100.000 spectateurs, dont 60.000 scolaires. Ces derniers jours, elle a été interprétée devant de jeunes Lyonnais, particulièrement touchés par le sujet.

Reportage : S. Cozzolino / P. Perrel  / F. Pedreno / S. Trentesaux

Reconnue d'utilité publique en Belgique 

Jouée pour la première fois à Bruxelles le 26 décembre 2014, "Djihad" ne devait durer que cinq représentations. Mais avec les attentats de Charlie Hebdo (7 janvier 2015), puis de Paris (13 novembre 2015), la pièce qui aspire à faire tomber les murs entre les différentes communautés a pris une toute autre dimension. En janvier 2015, elle est reconnue comme un outil contre la radicalisation par le gouvernement belge. En Belgique, 50.000 spectateurs la verront.

Le triomphe en France 

Forte de ce succès, la pièce s’exporte en France. En avril et juin 2016, elle est présentée à des scolaires d’Arras (Pas-de-Calais) et de Trappes (Yvelines). En septembre 2016, elle débarque à Paris au théâtre Les Feux de la Rampe. Elle restera à l’affiche plus de 3 mois.  

La pièce est actuellement en tournée dans toute la France. Elle est également au Palais des Glaces à Paris le mercredi, jeudi, vendredi et samedi. Dates et lieux des représentations.