"Déshabillez mots n°2" : Léonore Chaix et Flor Lurienne mettent la langue à nu

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/02/2014 à 16H04
Léonore Chaix et Flor Lurienne sur l'affiche de "Déshabillez mots n°2"

Léonore Chaix et Flor Lurienne sur l'affiche de "Déshabillez mots n°2"

© DR

Prolongement direct de "Déshabillez mots", ce deuxième opus ne reprend pas une formule qui marche mais s’avère une création à part entière. L’original était une adaptation de chroniques radiophoniques diffusées dans la grille d’été de France Inter de 2008 à 2010. La nouvelle mouture, toujours écrite et jouée par Léonore Chaix et Flor Lurienne, relève de la seule et entière performance théâtrale.

Strip texte
"Déshabillez mots n°2", c’est d’abord deux magnifiques comédiennes qui prennent possession de l’espace scénique de L’Européen avec faste. Minimaliste, le décor est constitué de curieux lampadaires qui clignotent, ou pas, selon l’humeur des mots, et que Léonore Chaix et Flor Lurienne déplacent, tordent, réorientent au fil du spectacle, entourées de tabourets importés des années 70. Comme en 2010-2011, au Théâtre des 3 Baudets, où l’une jouait à la journaliste, l’autre au mot interviewé, elles se renvoient toujours la balle à tour de rôle pour décrypter le langage, en montrer les faces cachées, en un mot, le déshabiller. Mais c'est la forme qui change tout.
"Déshabillez mots n°2" : la bande-annonce
Cet effeuillage ne relève pas de la seule parole, par ailleurs issue de la plus belle plume, mais également d’un mimétisme physique des plus troublants. Car si ici la parole est d’or la gestuelle ne l’est pas moins : la Politesse se confond dans un maniérisme verbal équivalant au chaloupé du corps, l’Inconstance ne tient pas en place et virevolte sur elle-même... constamment, l’Oxymore effectue une précieuse danse du ventre … La forme des lettres et la ponctuation passent aussi à la moulinette : le Point d’interrogation est cambré dans un équilibre précaire, la Virgule fuyante, la généralissime Majuscule n’aspire qu’à embrasser le ciel, la Barre de fraction, devenu le Slash, ne cesse de gesticuler tel un rocker électrifié…

Les mots prennent la voix
Léonore Chaix et Flor Lurienne jouent de leur corps, traversent l’espace, occupent le champ linguistique, devenu celui de la scène, avec force et un enthousiasme communicatif. Mais le corps, c’est aussi la voix. Quelle diction ! Et quelles différences de ton pour chacun des mots, devenus des personnages incarnés. Les deux comédiennes passent du coq à l’âne comme une lettre à la poste.
Léonore Chaix (G) et Flor Lurienne (D) dans leur pièce " Déshabillez mots n°2", à L'Européen à Paris

Léonore Chaix (G) et Flor Lurienne (D) dans leur pièce " Déshabillez mots n°2", à L'Européen à Paris

© © Philippe Delacroix
Le texte est mis en bouche avec délectation, provoquant un comique irrésistible dans l’enchaînement d’un phrasé follement contrôlé. Les mots n’en prennent que plus de sens et le langage une âme. Le Tréma se sent oublié, délaissé, voudrait qu’on l’aime comme un Kréma, l’hybride Point-virgule vacille entre deux chaises, tel le rejeton de parents écrasants, la Perfection se gausse de l’Exigence… Tout cela sous l’expertise invisible de l’énigmatique "Robert". Désarmé, l’on rit à gorge déployée devant tant d’esprit mis à nu.

Déshabillez mots n°2
De et avec Léonore Chaix et Flor Lurienne, mise en scène Marina Tomé
Les lundis, mardis à 20h30 et les dimanches à 16h30 jusqu’à fin avril
Les jeudis, vendredis, samedi à 19h30 et les dimanches à 16h30 à partir du 8 mai
L’Européen
5, rue Biot
Paris 17e
Réservations : 01 43 87 97 13 - www.leuropeen.info

"Déshabillez mots", c'est également un livre regroupant les textes signés Léonore Chaix et Flor Lurienne pour leur premier spectacle, édité chez Flammarion.