Sujets à Vif ! Découvrez huit créations sur le thème de l'utopie de la jeunesse, avec la SACD et le Festival d'Avignon
La SACD s'associe au Festival d'Avignon depuis 1986, et depuis 2008 en imaginant et en concevant le programme des Sujets à vif.

Ce programme de huit spectacles mélange tous les genres pour que puissent travailler ensemble dans ce laboratoire du festival, auteurs, metteurs en scène, comédiens, danseurs, chorégraphes, musiciens, artistes du cirque…

Pour cette dernière édition du Festival en compagnie d’Hortense Archambault et de Vincent Baudriller, les Sujets à vif proposent une réflexion, une vision sur le thème de l’utopie de la jeunesse dans laquelle s'inscrit "Dans les bois", une commande à Sébastien Le Guen, Jérôme Hoffmann et Dgiz.

"Dans les bois, derrière le lac, on trouve des feuilles et des craquements, des murmures et des soupirs, des bêtes sauvages et de l’eau qui coule. On trouve des Chaperons rouges de honte et des petits cailloux sans Poucet, des héros fatigués et des prédateurs égarés. On trouve sûrement des ogres sans bottes, des loups sans voix et des ombres sans sujet. Dans les bois, on se retrouve surtout face à soi-même. J’ai imaginé confronter le cirque électro, un travail basé sur l’image et l’accord sensible entre son et geste de cirque, à des mots en action, rappés et slamés. Un flot de paroles, des mots qui claquent et qui coulent comme autant de notes de bas de page, de contrepoints, d’échos en mouvement. Nous serons attentifs aux frottements, aux incidents, aux accidents, à la fragilité de cette rencontre entre deux univers pour recomposer, dans les bois, un trio en équilibre." (Sébastien le Guen)

Sébastien le Guen

Né en 1975, Sébastien Le Guen vit et travaille à Sète. Après des études distraites en Philosophie et des années de théâtre amateur (fonde et anime de 1992 à 1995 L’inénarrable théâtre à Laval), il se forme au Lido, centre des arts du cirque de Toulouse de 1995 à 1998 comme fildefériste auprès notamment d’Isabelle Brisset, Olivier Roustan ou Antoine Rigot. Il fonde en 1999 Lonely circus, dont il est depuis le directeur artistique. Cette compagnie de cirque a produit et exploité 6 créations pour plus de 600 représentations en France et en Europe en faisant appel à différents metteurs en scène ou chorégraphes (Pierre-Maurice Nouvel, Stéphane Filloque, Helène Sarrazin, Laêtitia Betti, Marc Proulx, Chloé Ban, Hélène Cathala, Nicolas Heredia) mais également à des auteurs dans le cadre de commandes d’écritures (Gilles Mortaon et Philippe Forgeau). Pendant quatre ans, Lonely circus a été compagnie associée à la Verrerie d’Alès, pôle national du cirque.
Sébastien Le Guen est par ailleurs régulièrement interprète dans différentes projets de cirque ou de théâtre.

Dgiz

Né à Rennes en 1972, Karim Ghizellaoui est surnommé affectueusement Dgiz par son entourage. Dès l’adolescence il commence à s'exprimer artistiquement à travers le théâtre et les ateliers d’écriture, puis il découvre le rap et le slam, et l’envie de croiser les disciplines et les arts. En 1998, il est invité à enregistrer un freestyle sur la mixtape "Neochrome". Il participe en 2000 au projet "une vie en bloc" qui permet aux jeunes des quartiers populaires de découvrir et pratiquer la musique au Conservatoire de Gennevilliers. Il multiplie les scènes depuis la sortie de son premier album "DGIZ HORS" (chez Junkadelic Zikmu, 2002) fruit de sa collaboration avec DJ Junkaz Lou, et Bernard Cavanna, directeur de l’ENM de Gennevilliers et compositeur émérite. En 2003, il est finaliste du tremplin Chorus des Hauts de Seine et remporte le Grand Zebrock. Il reçoit en 2004 le Prix "Attention Talent Scène" du Printemps de Bourges et de la FNAC. Novateur et éclectique, c’est grâce à ses rencontres et ses expériences qu’il métisse sa musique et s’ouvre à diverses cultures musicales et sociales. Dgiz participe et anime toujours des slam sessions notamment à l’Atelier du Plateau à Paris et continue à diriger des ateliers avec des universités, des collectivités et des associations comme La Fondation Royaumont, Zebrock... Issu du label Junkadelic (DJ Junkaz Lou, Sinistre, Bams, Kool Keith, Marc Live, Mr Sche…), Dgiz défend un hip hop sans concession qui place l’art au-dessus du produit. "C’est pas du RAP, je fais du R.U.P : Rap d’Utilité Publique…"

Jérôme Hoffmann

De formation classique le musicien Jérôme Hoffmann suit un parcours d’autodidacte apprenant différents instruments et méthodes de compositions originales développés au sein du collectif "Sector3 (Madrid)". En 2000 il rencontre Julien Valette, ensemble ils créent le projet "LaBulo - Bulolab" : groupe de musique électronique édité sur différents labels et laboratoire de création sonore pour la télévision, la radio mais aussi le théâtre et la danse.
Depuis 2008, il collabore avec Sébastien Le Guen au sein de la Cie LONELY CIRCUS. Fruit de leur rencontre "Le Poids de la peau" est leur premier spectacle en duo. Jérôme y travaille en direct la musique et les différents sons émis par le fildefériste au contact de son "Girafon" (structure sonorisée qui réagit aux mouvements de l’artiste). Ils posent ainsi les bases du "Cirque Electro" (électroacoustique et électronique). Près de 200 représentations plus tard, ils continuent à expérimenter différentes formes visuelles et sonores originales tout en nourrissant leur complicité au plateau. Ainsi naîtra en novembre 2012 le spectacle "Fall Fell Fallen", deuxième opus du "Cirque Electro".

Découvrez d'autres Sujets à Vif !
"Bataille"
"Scum Rodéo"
"Son Son"
"19-Born - 76-Rebels"
"Perlaborer"
"Garden Party"
"Créatures"


Retrouvez chaque semaine les plus grands musiciens, chanteurs, danseurs, chorégraphes ou metteurs en scène Au clair de la lune, le jeudi sur France 2

Distribution

  • Date 21 juillet 2013
  • Durée 30min
  • Production Lonely Circus / La Compagnie des Indes
  • Réalisation Sophie Laly
  • Conception Sébastien Le Guen
  • Fildefériste et comédien Sébastien Le Guen
  • Musicien Jérôme Hoffmann
  • Musicien slameur Dgiz
  • Son Vivien Sabot
A lire aussi