Dans ce spectacle, le chorégraphe imagine la rivalité de deux artistes que tout oppose : Marcel Duchamp et Joseph Conrad

Autour de 25 danseurs, Angelin Preljocaj fantasme la dualité de deux artistes, Marcel Duchamp et Joseph Conrad, et par là fait s'affronter l'instinct à l'intelligence.

"Paysage après la bataille" conte les joutes imaginaires menées par deux personnages antinomiques du monde des arts et représentant chacun une vision opposée de la création : d'un côté, Joseph Conrad, l'écrivain ; de l’autre Marcel Duchamp, le peintre et plasticien. Ainsi s'affrontent sur scène une approche d'avantages intellectuelle face à une approche plus instinctive. Mais le corps mis en scène ici possède par essence même ces deux tendances ; et devient alors à la fois le médiateur et l’arbitre de cette confrontation entre l'instinct et l'intelligence, le coeur et la raison. Le coeur a ses raisons que la raison ignore, dit-on ?

La Nef des Images
À l'occasion de la diffusion exceptionnelle, à la Chapelle des Célestins, d'archives des éditions précédentes du Festival d'Avignon, Culturebox vous propose une vingtaine de spectacles à voir en replay. L'occasion de découvrir une pièce ou de revivre un moment fort. Bienvenue à la Nef des Images !

Distribution

  • Date 10 juillet 1997
  • Durée 1h 12min
  • Production La Compagnies des Indes
  • Réalisation Denis Caïozzi
  • Auteur Angelin Preljocaj
A lire aussi