Le metteur en scène belge explore les angoisses et la solitude de l'homme moderne. Un succès à Avignon

Fabrice Murgia a une généalogie ouvrière et résistante. Il travaille les exils physiques et visibles comme les exils intérieurs. Partant d'une écriture du réel, observatrice et très documentée, il convoque un réseau d'images qui dérangent et remuent.

Pour Notre peur de n'être, Fabrice Murgia entre en création avec des questions qui ont à voir avec les malaises, les crises et les aliénations propres à notre époque. Parmi les nouvelles générations, jeunes et moins jeunes, il existe au Japon leshikikomori, ceux qui refusent tout contact avec la société et avec les humains. Solitude voulue, souhaitée, pour tous ceux qui ne supportent pas la pression sociale trop lourde, trop contraignante. Avec Notre peur de n'être, Fabrice Murgia veut dépasser la vision négative souvent attachée aux nouvelles technologies pour mettre en lumière l'espoir d'un retournement possible qui favoriserait la naissance d'une contre culture. Selon lui, il n'est plus question de subir, mais de saisir le tournant que représentent ces nouvelles formes de communication. En lisant l'ouvrage du philosophe Michel Serres, Petite Poucette, il a été séduit par l'idée que nous sommes dans une nouvelle mutation à l'égale de celle qui a vu l'écrit prendre la place de l'oral, ou de celle qui a vu l'imprimerie modifier complètement le statut de l'écrit. Pour faire entendre cet espoir au milieu de cette nouvelle mutation, six acteurs « manipuleront la machine théâtrale tant sur le plan technique que narratif » avec l'énergie d'une jeunesse qui se doit d'être « plus raisonnable que ses parents ».

Distribution

  • Date 26 juillet 2014
  • Durée 1h 40min
  • Production Ozango
  • Réalisation Gilles-Ivan Frankignoul
  • Compositeur Maxime Glaude
  • Auteur et metteur en scène Fabrice Murgia
  • Collaboration à la dramaturgie Vincent Hennebicq
  • Conseil artistique Jacques Delcuvellerie en collaboration avec Michel Serres
  • Scénographie Vincent Lemaire
  • Lumière Marc Lhommel
  • Vidéo Jean- François Ravagnen et Giacinto Caponio
  • Comédiens Clara Bonnet, Nicolas Buysse, Anthony Foladore, Cécile Maidon, Magali Pinglaut, Ariane Rousseau