"Luchini et moi" dans le off d’Avignon : le Maitre et son élève inattendu

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/07/2014 à 14H31
Olivier Sauton dans "Luchini et moi"

Olivier Sauton dans "Luchini et moi"

© Capture d'écran

Olivier Sauton a écrit et joue seul en scène cette rencontre improbable entre un jeune homme inculte qui rêve de devenir un comédien célèbre et Fabrice Luchini, l’amoureux des grands textes. Le jour de la Première, les rires fusaient et la salle était pleine. Au Off 2016, le spectacle se joue au Théâtre Actuel, à 13H45.

La note Culturebox

4
4/5
Olivier Sauton a bien rencontré Fabrice Luchini, par hasard, dans le XVIIIe arrondissement il y a une dizaine d’année. Cet instant gravé dans sa mémoire, l’admiration sans bornes qu’il voue au comédien lui ont inspiré ce très joli spectacle sur le thème du Maitre et de l’apprenti.
 
Sauton incarne un jeune homme « inculte » qui va demander à son mentor, Fabrice Luchini, de lui donner des cours de théâtre. Le comédien, amoureux des mots, va lui accorder trois rendez vous qui vont changer sa vie.
 
« Fais comme disait Blondin : travaille comme tu t’amuses », lui conseille Luchini lors d’une première rencontre devant la statue de Victor Hugo au Jardin du Luxembourg.
 
« Ton livre préféré ? » demande –t-il au débutant. «l’Equipe » répond le jeune homme convaincu, « j’adore lire mais j’aime pas la littérature ».
« En matière de connerie t’es déjà un classique » lui rétorque Luchini.  
Olivier Sauton passe d’un personnage à l’autre avec une grande fluidité, imitant superbement Luchini que l’on imagine parfaitement dire ces répliques ciselées.
 
« Plus je lis les grands auteurs, plus j’ai l’impression d’être con », ronchonne l’apprenti comédien, « C’est peut être ça qu’il fallait que tu découvres », lui répond Luchini avec ses grand yeux étonnés. 
Baudelaire, La Fontaine, Céline, l’apprentissage du jeune homme donne lieu à des séquences savoureuses. On rit de cette confrontation entre deux générations, celle de l’image et celle de l’écrit, qui passe par des références inattendues : le jeune homme commence à s’intéresser à la littérature quand Luchini lui assène dans une de ses formules totalement luchinienne que « Les femmes jouissent d’abord par l’oreille ! ».
 
Aujourd’hui Olivier Sauton a grandi, il nous montre avec cette pièce qu’il est à la fois auteur et acteur. Luchini doit être forcément flatté d’avoir fait naître une vocation si intense, lui qui revendique tant dans ses spectacles, son rôle de passeur.
  
Quand Fabrice Luchini vient voir "Luchini et moi" :
 
Olivier Sauton à propos de la pièce et du festival d'Avignon