Avignon 2015 : 50 bougies et plus de 1000 spectacles pour le Off

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/05/2015 à 16H40
Une compagnie du Off fait la publicité de son spectacle devant la Palais des Papes à Avignon (8 juillet 2014)

Une compagnie du Off fait la publicité de son spectacle devant la Palais des Papes à Avignon (8 juillet 2014)

© Boris Horvat / AFP

Premier marché du théâtre en France, le festival Off d'Avignon fête ses 50 ans : 1.071 compagnies donneront 1.336 spectacles pour 1,3 million d'entrées dans 127 lieux, du 4 au 26 juillet. Avec aussi un hommage à son fondateur, André Benedetto.

Le président d'Avignon Festival et Compagnies (AF&C), Greg Germain, a présenté mardi lors d'une conférence de presse la 50e édition du Off. Depuis sa  création en 1966, la manifestation parallèle du festival "officiel" d'Avignon a connu une croissance irrésistible, devenant de fait le premier marché du théâtre en France.
              
André Benedetto (1934-2009), auteur, metteur en scène et directeur du théâtre des Carmes à partir de 1963 à Avignon, est considéré comme le fondateur du "Off". Le 10 juillet 1966, il crée sa pièce "Statues" en marge du programme officiel du festival d'Avignon, créé en 1947 par Jean Vilar.
              
L'année suivante, sa compagnie présente Napalm, première pièce française sur la guerre du Vietnam. Elle est rejointe par d'autres. L'affluence de jeunes compagnies et de spectacles ne se dément pas depuis, et le Off contribue grandement à l'ambiance festive de la ville en juillet, avec sa foule de festivaliers, ses colleurs d'affiche et ses jeunes qui "tractent" dans les rues.
Le logo du Off d'Avignon 2015

Le logo du Off d'Avignon 2015

© Festival Off d'Avignon


Le Off, une vitrine pour les compagnies

Mais le succès a aussi entraîné une inflation des coûts : un "créneau" d'une heure dans un des lieux du Off pour la durée du festival coûte entre 2.000 et 15.000 euros.
              
Sur les quelque 5.000 pièces créées chaque année dans l'Hexagone, 500 sont présentées à Avignon. Près de 20% des achats de spectacles en France sont réalisés dans le Off.
              
De quoi justifier l'effort des jeunes compagnies, qui dépensent en moyenne 24.436 euros par spectacle et sont pour près de 8.000 euros de leur poche, puisque les recettes de billetterie représentent seulement 15.826 euros. Les compagnies viennent à Avignon en priorité pour vendre leur pièce à un des 1.459  programmateurs présents, pour rencontrer leur public, se roder sur la durée et décrocher un article dans la presse.

Une exposition et une table ronde sur l'histoire du Off

La pièce "Statues" sera donnée en hommage à André Benedetto le 10 juillet au Village du Off. Une exposition sur l'histoire du Off aura lieu à la Maison Jean Vilar avec la BNF, ainsi qu'une table ronde le 7 juillet à 14h30 (Village  du Off). Le magazine "L'avant-scène Théâtre" prépare pour fin juin un numéro spécial sur l'histoire du Off.
           
Le coup d'envoi du festival sera donné par la traditionnelle "grande parade" le 3 juillet dans les rues de la ville.