Les compagnies étrangères dans le Off d'Avignon : exotisme et enthousiasme

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/07/2014 à 17H56
La compagnies taïwanaise Chang Dance Theater

La compagnies taïwanaise Chang Dance Theater

© Sophie Jouve

Elles sont chaque année plus nombreuse, les compagnies étrangères, à faire le voyage à Avignon : 136 spectacles au total dans le festival Off, contre 70 en 2006. Parmi elles Taiwan, qui vit sa 8e édition avec quatre créations, comme autant de facette d’une culture que le pays cherche à faire connaître.

"Fabrication" de la compagnie taïwanaise Chang Dance Theater

Sur la scène du théâtre de la condition des Soies une armoire blanche sert d’unique décor au spectacle « Fabrication », de la compagnie taïwanaise Chang Dance Theater. 
 
Une porte s’entrebâille, un danseur se dévoile, pour aussitôt disparaitre comme pour une partie de cache-cache, jouant avec légèreté de tous les volumes de cet espace confiné. Et lorsqu’il s’en éloigne c’est pour que nous découvrions un vaste monde.
 
L’armoire libère d’autres corps, celui d’un homme puis d’une femme. Corps qui s’ignorent, qui vont s’apprivoiser, chacun cherchant sa place. Un joli spectacle épuré et lyrique par trois très beaux jeunes danseurs, chaudement applaudis par une salle bien remplie.
"Fabrication" au théâtre La condition des soies, Avignon

"Fabrication" au théâtre La condition des soies, Avignon

© DR

 A "Taïwan qui est un petit pays il n'y a pas beaucoup d'opportunités de jouer et de se faire connaître des critiques", explique Chien-Kuei Chang, chorégraphe et directeur de la troupe. "Ce spectacle, notre 2e depuis la création de notre compagnie en 2011, a été joué 7 fois seulement à Taïwan. Nous sommes impressionnés par le nombre de spectacles joués ici à Avignon et par la curiosité du public pour toutes les formes de création", ajoute-il.
 
"Taïwan est le premier pays si lointain à être venu de manière organisée et forte", constate Christophe Galent d'Avignon Festival et Compagnies qui gère le Off. "Ils sont venus dans le In et ont décidé ensuite d’investir le Off, avec le soutien massif du Ministère de la Culture de Taïwan et du Centre Culturel taïwanais à Paris. Ils se sont regroupés au théâtre de la condition des soies pour plus de visibilité ».  

Compagnie Chang Dance Theater

Compagnie Chang Dance Theater

© DR

"Ils nous font une vingtaine de propositions en janvier", précise Karine Thomassin co-directrice du théâtre de la Condition des soies. "Nous en sélectionnons entre 4 et 6 qui représentent Taïwan dans des domaines très différents : théâtre, musique, marionnette, cirque… Ils ont un univers visuel très fort, ils sont parfaitement compréhensibles. Mais ça représente un budget colossal".
 
200 000 euros : le budget taïwanais

Une inflation du budget que regrette Tsai Hsia Ying, directrice du Centre culturel de Taïwan à Paris : 200 000 euros pour les 4 compagnies (dont 9000 euros en location de salle pour chacune, reste 164 000 euros de dépenses pour le voyage, logement...). Seuls les salaires restent à la charge des compagnies. "Nous allons aussi au festival de théâtre d'Edimbourg. Mais nous allons réfléchir à d'autres modes de financement, à des coproductions, pour réorienter nos investissements vers le design et la littérature que nous avons délaissés…", avoue-t-elle.
 
"Ils savent qu’il y a peu de chances que leur spectacle soit acheté avec le problème de la langue et de la distance", déclare Greg Germain, le président du Off d'Avignon, "mais c’est une occasion unique de se faire connaitre et de jouer dans la durée, trois semaines d'affilées".
 
Ceci étant nous avons la preuve que de nombreux spectacles "du Monde" sont régulièrement achetés et diffusés dans la Capitale.  

Chine, Corée, Russie, Brésil...

La Chine, la Corée, la Russie, l’Ouzbékistan, la Catalogne, et cette année le Brésil et même l’ile de Guam dans le Pacifique ont ainsi pris leurs quartiers d'été dans la cité des Papes. A les voir tracter dans les rues d'Avignon l'on comprend que le festival Off n'est pas seulement une vitrine pour les compagnies étrangères, mais aussi une sacrée exposition pour le pays qu'elles représentent, surtout quand il est peu connu des Français. Et qui sait si un tourneur parisien ne passait pas par là…

136 spectacles venus de l'étranger

136 spectacles venus de l'étranger

© Sophie Jouve

 

Binari de la compagnie "MAC theater Pusan", Corée du sud

Binari de la compagnie "MAC theater Pusan", Corée du sud

© Sophie Jouve


Taïwan à la condition des Soies :
-Fabrication (Cahng Danse Theater) à 13h40
-Mettez les voiles (Flip Flops Theater) à 15h40
-
Mr.R (Body EDT) à 18h
-Qui ?  (Chai Found Music Workshop) à 20h30
 
13 rue de la Croix
Du 5 au 26 juillet
Réservation : 04 32 74 16 49