Le Off d'Avignon : le budget très serré des petites compagnies

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/07/2014 à 16H39
Spectacle "Il était une fois... Le Petit Poucet" par la cie "L'Eternet été"

Spectacle "Il était une fois... Le Petit Poucet" par la cie "L'Eternet été"

© Culturebox / capture d'écran

Les petites compagnies du Off investiront pendant trois semaines les remparts de la ville pour présenter leur création. Mais faute de moyens, le budget est souvent très serré. La compagnie théâtrale "L'Eternel été", a dû faire des choix et des sacrifices pour bien gérer ses dépenses.

Equipe : A. Natalizi / P.Pachoud / M. Chekkoumy / N. Gallet
Pour les compagnies engagées dans le "Off", le mot d'ordre est "économie à tout prix". 
 
La compagnie "L'Eternel été" va à nouveau présenter "Il était une fois... le Petit Poucet". Un spectacle qu'elle a déjà joué l'an dernier. Et pour faire des économies, le système D a été enclenché. Le décor est resté dans le Sud pour économiser les frais de transport et les répétitions auront lieu sur place à Avignon. Et pour se loger, inutile de rêver seule une co-location a été envisagée.

Le but premier étant de vendre le spectacle et de s'assurer un maximum de représentations, tout a été calculé au centime près pour assurer la survie de la compagnie et sa pérennité. Alors, espérer être payé ou obtenir un minimum de cachets, même pas la peine d'y penser ! 

A noter que ce soir, la traditionnelle grande parade du Off n'aura pas lieu. Artistes et techniciens vont se rassembler pour une marche silencieuse dans les rues d’Avignon. Une façon d'exprimer leur solidarité avec le mouvement des intermittents