" Duel d'ombres" : le théâtre à fleurets mouchetés du Guadeloupéen Alain Foix

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/07/2014 à 18H30
Duels d'ombres d'Alain Foix, Avignon 2014

Duels d'ombres d'Alain Foix, Avignon 2014

© Culturebox

Par ses dialogues, le théâtre est souvent un duel d’acteurs. Et quand la société impose des masques à deux personnages de l’élite du XVIIIe siècle, le jeu d’acteurs devient doublement profond et révélateur. C’est le cas avec la pièce du guadeloupéen Alain Foix. "Duel d’ombres" à découvrir jusqu'au 26 juillet à l'Albatros à Avignon.

Deux grands escrimeurs, le Chevalier de Saint George et le chevalier d’Éon doivent composer avec leur origine. L’un est musicien et fils d’esclave, l’autre est espion et cache sa véritable identité sexuelle. Le Guadeloupéen Alain Foix a écrit sa tragicomédie sur un duel qui devient duo entre un chevalier travesti et un compositeur mulâtre, une double hybridité qui attise les jeux d’images et d’apparences. Son écriture en alexandrins lui donne un ton raffiné et fait passer avec subtilité des questions graves sur les rôles que chacun se donne pour exister en société.

Reportage : C.Tortel, L. Zellouma, B. Blondeel, Y. Kherfi
Interviews : Angélique Ballue - chanteuse lyrique) ; Vincent Byrd Le Sage -comédien (Saint George) ; Philippe Dormoy - comédien (d’Éon) ; Alain Foix - auteur dramatique et metteur en scène.

Résumé du spectacle 
A Londres, en avril 1787, la veille du duel qui va les opposer, le Chevalier Saint-George invite le chevalier d’Eon dans sa luxueuse demeure. Entre ces deux êtres d’exception s’engage alors une joute verbale et musicale où l’ambivalence et le désir finissent par dévoiler ce qui se cache sous le sourire du « noble noir » et sous les jupes de la « fille garçon », titre de l’opéra que Saint George écrira peu après ce duel. 
 
Duel d’ombres comédie en musique d’Alain Foix à L’Albatros
29, rue des Teinturiers - 84000 Avignon
Jusqu’au 26 juillet à 12H30 
Durée 1H30 – Places de 8 à 17 euros