Avignon jour J, jour de grève

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/07/2014 à 13H40
Assemblée générale des intermittents devant le Palais des Papes, Aviognon, juillet 2014

Assemblée générale des intermittents devant le Palais des Papes, Aviognon, juillet 2014

© Culturebox

Premier jour du festival d’Avignon, premier jour de grève voté par une partie du personnel du « In ».

La 68e édition d’Avignon, le plus grand rendez-vous de théâtre de l’année, marque le début des festivals de l’été. De nombreuses compagnies du Off, y compris les 17 qui viennent d’outre-mer, jouent leur année à venir : il leur faut intéresser le public comme les professionnels - dont les programmateurs - qui achèteront ou non leur pièce en la voyant sur les tréteaux des théâtres de la Cité des papes.

C’est pourquoi le président du Off, le Guadeloupéen Greg Germain, a déclaré lors d’une soirée très mouvementée : « Faire grève ce n’est pas se tirer une balle dans le pied, c’est se tirer une balle dans la tête ». Enjeu important : dans le Off, plus de 1300 spectacles sont programmés.

Lors de l’accueil des compagnies à la mairie d’Avignon d’autres intermittents se sont invités pour jouer… un coup d’éclat.

Reportage : C. Tortel, L. Zellouma, B. Blondeel, Y. Kherfi