Documentaire sur une icône de l'après-guerre à qui toute une génération s’est identifiée

Les années cinquante s'achèvent et la mort prématurée de Gérard Philipe, personnage emblématique de cette époque de l'après-guerre, en sonne le glas.

Gérard Philipe démarre sa carrière au lendemain de la guerre. Il suit une formation de comédien auprès de Georges Le Roy, débute au théâtre avec Jean Vilar et au cinéma dans Le Diable au corps aux côtés de Micheline Presle. La jeunesse s'identifie tout de suite à cet idéal interprète de Hugo et de Musset, rencontre quasi miraculeuse entre un acteur et son public. Star de cinéma adulé, syndicaliste actif, jeune premier romantique et tragédien populaire, il incarnera pendant une quinzaine d'années les aspirations, les doutes et les certitudes de toute une génération, jusqu'à devenir un mythe. Construit à partir d'archives et d'un commentaire tiré des textes et des déclarations de l'auteur, ce document brosse le portrait de celui qui se cache derrière le masque éternel du Cid et de Fanfan la Tulipe.

Distribution

  • Date 07 juillet 2003
  • Durée 52min
  • Genre Documentaires TV
  • Production La Compagnie des Indes, INA, Bibliothèque Nationale de France
  • Réalisation Michel Viotte
  • Auteur Michel Viotte et Gérard Bonal