Cour d'honneur du Festival d'Avignon : lieu de théâtre et de démesure depuis 70 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/07/2016 à 12H23
"Les Damnés" en ouverture du festival d'Avignon 2016 dans la Cour du Palais des Papes

"Les Damnés" en ouverture du festival d'Avignon 2016 dans la Cour du Palais des Papes

© PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

C'est le lieu qui fait rêver tous les amoureux du théâtre : depuis 70 ans la Cour d'honneur du Palais des papes d'Avignon est le symbole de la création contemporaine de Jean Vilar à Gérard Philippe puis d'Isabelle Huppert à Fanny Ardant. Cette année le festival voit le retour de le Comédie Française après 23 ans d'absence.

Le centre du monde pour les amoureux du théâtre, pendant un mois, c'est la Cour d'honneur du Palais des Papes dans la vieille ville d'Avignon (Vaucluse). Gérard Philipe y a interprété "Le Cid". Maurice Béjart y a révolutionné la danse avec sa "Messe pour le temps présent". Les Deschiens y ont même fait rire le public. Cette année, avec "Les Damnés",  la troupe de la Comédie-Française y joue après 23 ans d'absence. 

Reportage s : N. Lemarignier / M. Berrurier / L. Lavieille

Théâtre à ciel ouvert

A Avignon, pendant de longues années, seule la cour du Palais des Papes accueillait des spectacles sous les étoiles. Jouer au coeur d'un monument classé au patrimoine mondial de l'Unesco demeure, pour les comédiens, les metteurs en scène et les spectateurs, un moment de légende chargé de rêve et de folie créatrice.  Mais créer une pièce dans cet espace, c'est aussi une mise à l'épreuve pour les compagnies qui s'y risquent. 

Le ciel, le vent, la nuit sont difficiles. L'espace est gigantesque et il y a aussi la force symbolique de 70 ans de festival aujourd'hui les pierres ont une âme, celle du théâtre ouvert à tous.

Olivier Py, Directeur du festival d'Avignon
Festival d Avignon 1987 "Le Soulier de Satin" de Paul CLAUDEL -  Mise en scène d Antoine VITEZ avec Ludmila MIKAEL Robin RENUCCI et Didier SANDRE dans la Cour d Honneur du Palais des Papes

Festival d Avignon 1987 "Le Soulier de Satin" de Paul CLAUDEL -  Mise en scène d Antoine VITEZ avec Ludmila MIKAEL Robin RENUCCI et Didier SANDRE dans la Cour d Honneur du Palais des Papes

© PHOTOPQR/LA PROVENCE

 
La cour des démesures en quelques chiffres et quelques dates 

  • 30 mètres de haut.
  • 1 800 mètres carrés
  •  2 000 spectateurs

Scène la plus impressionnante du théâtre français, par ses dimensions et son histoire , la Cour d'honneur du Palais des papes est convoitée par les plus grands metteurs en scène de théâtre et de danse. 

  • 1947 : le Festival d'Avignon voit le jour avec "La Tragédie du roi Richard II" de William Shakespeare, mise en scène par Jean Vilar
  • En 1952, Gérard Philipe triomphe dans "Le Prince de Hombourg"
  • Dans les années 80, la danse entre à la cour avec Jean-Claude Gallotta et Pina Bausch
  • 2001 : Jan Fabre secoue la Cour avec sa chorégraphie "Je suis sang"
  • En 2008 Romeo Castellucci fait une entrée fracassante dans la cour d'Honneur avec "Inferno" où  l'espace est réinvesti dans toutes ses dimensions
  • 20 minutes de huée en 2005 :des spectateurs se rebellent et scandent "Dehors le ministre !" contre le Ministre de la culture de l'époque Renaud Donnedieu de Vabres.  
  • 11 heures de spectacle ! En 2009 Wajdi Mouawad présente dans la Cour sa tétralogie "Le temps des promesses" avec "Littoral", "Incendies" et "Forêt"
  • 4h30 du matin : c'est à l'aube qu' Anne Teresa De Keersmaeker présente sa chorégraphie "Cesena" en 2011
  • 2014 :nouvelle direction avec Olivier Py qui présente en ouverture  "Le Prince de Hombourg" comme un clin d'oeil à Gérard Philipe
  • 2016: Ivo Van Hove investit la cour avec "Les damnés" librement inspiré de Visconti, avec la troupe de la Comédie française.