"Les Amoureux de Shakespeare" : nouveau triomphe à Avignon pour les Mauvais Elèves de Shirley et Dino

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/07/2017 à 11H02, publié le 11/07/2017 à 10H01
La troupe des Mauvais élèves dans "Les Amoureux de Shakespeare".

La troupe des Mauvais élèves dans "Les Amoureux de Shakespeare".

© Fanchon Bilbille

Créée lors du Off d'Avignon en 2016 où elle avait déjà remporté un grand succès, la pièce s'impose à nouveau comme l'un des spectacles phares du Off 2017. Jubilatoire et hilarant du début à la fin, ce "Songe d'une nuit d'été" mis en scène par Shirley et Dino avec 4 formidables comédiens parmi lesquels la fille des deux célèbres humoristes. A (re)voir de toute urgence !

La note Culturebox

5
5/5
Découvrez l'interview des Mauvais Elèves réalisée à Avignon :
Bon sang ne saurait mentir. Elisa Benizio, fille de Corinne et Gilles Benizio (alias Shirley et Dino) a hérité du talent et de la folie douce de ses parents. Avec trois de ses camarades rencontrés au cours de théâtre de Jean-Laurent Cochet, (Bérénice Coudy, Valérian Behar Bonnet et Antoine Richard) elle a fondé une compagnie qui rencontre un franc succès depuis sa première création,  "Les Amoureux de Marivaux", joué plus de 300 fois. Déjà, les quatre acolytes revisitaient un auteur classique en y insérant des textes de leur cru et des chansons signées Gainsbourg, Polnareff ou Sylvie Vartan, avec une mise en scène déjantée signée Shirley et Dino.
Les Mauvais Elèves en compagnie de Gilles et Corinne Benizio.

Les Mauvais Elèves en compagnie de Gilles et Corinne Benizio.

© Daniel Pieruzzini

Shakespeare and The Beatles 

Dans "Les Amoureux de Shakespeare", Shirley et Dino sont à nouveau à la mise en scène. Mais cette fois, les Mauvais Elèves se sont attaqués à Shakespeare avec un "Songe d'une nuit d'été" tout aussi décalé et truculent, ponctué de tubes des Beatles ("Don't let me down", "The night before"), des Kinks ("You really got me") ou des Troggs ("Love is all around"), interprétés pour la plupart en français. Plutôt que de jouer l'intégrale du texte écrit à la fin du XVIe siècle par le dramaturge anglais, ils en ont sélectionné des extraits, entrecoupés d'intermèdes tous plus délirants les uns que les autres.
De gauche à droite : Valérian Behar Bonnet, Bérénice Coudy, Elisa Benizio et Antoine Richard.

De gauche à droite : Valérian Behar Bonnet, Bérénice Coudy, Elisa Benizio et Antoine Richard.

© Stéphanie Loeb
Ne cherchez pas les décors : il n'y en a pas. Tout repose sur la mise en scène ultra-inventive du mythique duo de music-hall et sur l'interprétation des quatre jeunes comédiens au talent exceptionnel. Avec une mention spéciale pour Elisa Benizio, quasi clone de sa maman, et Valérian Behar Bonnet, sorte d'homme élastique à la Jim Carrey dont la moindre mimique fait hurler de rire le public. 

Une standing ovation méritée 

Vous l'aurez compris : on ne s'ennuie pas une seconde. On rit à gorge déployée de bout en bout et le public applaudit quasiment entre chaque scène, avant de finir en standing ovation. Ces "mauvais élèves" là sont tout sauf des cancres... Ils sont même d'une gentillesse et d'une rare humilité, mettant un point d'honneur à aller saluer le public à la sortie du théâtre. 
Les Mauvais Elèves © Stéphanie Loeb
Elisa Benizio, Bérénice Coudy, Valérian Behar Bonnet et Antoine Richard : retenez bien ces noms, on n'a pas fini d'en entendre parler.
Bérénice Coudy vient saluer les spectateurs à la sortie du théâtre.

Bérénice Coudy vient saluer les spectateurs à la sortie du théâtre.

© Stéphanie Loeb
Antoine Richard rencontre ses fans à la sortie du théâtre.

Antoine Richard rencontre ses fans à la sortie du théâtre.

© Stéphanie Loeb

L'HISTOIRE

Nous sommes en Angleterre dans les années 60 où quatre jeunes londoniens, Héléna, Hermia, Démétrius et Lysandre, font un feu de camp en forêt. Lysandre n'a d'yeux que pour Hermia et Héléna essaye en vain de conquérir le coeur de Démétrius. Arrivent alors les Pucks, des êtres magiques de la forêt, qui montent un stratagème pour que Lysandre tombe amoureux d'Héléna, grâce à une plante magique. Le miracle va se produire, mais à cause de leur maladresse, Démétrius va lui aussi tomber raide dingue d'Héléna. Hermia qui avait deux prétendants se retrouve seule et Héléna est désormais courtisée par deux amoureux éperdus. La situation s'annonce compliquée...

affiche Amoureux de Shakespeare