Comment faire son programme au festival d'Avignon ? Chacun sa méthode

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/07/2015 à 01H29
Annie et Michel, des habitués du festival

Annie et Michel, des habitués du festival

© Laurence Houot / culturebox

1336 spectacle dans le OFF, une trentaine dans le IN. Comment s'y prendre ? Comment choisir ? Combien en voir ? Où ? Quand ? Comment ? Si vous rêver d'un mode d'emploi coulé dans le bronze, c'est raté. Car c'est aussi ça Avignon : une immersion déroutante dans le monde du spectacle, où se perdre ou se tromper fait partie du jeu et du plaisir.

Le long week-end du 14 juillet commence et c'est le moment où Avignon fait le plein de festivaliers. En menant une petite enquête dans les rues des la ville, tout ce que l'on peut conclure, c'est qu'il y a autant de recettes que de festivaliers pour réussir son Avignon. Voici un petit échantillon de méthodes, qui, du débutant au vieux briscard, peuvent vous aider à concocter un programme aux petits oignons.

OLIVIER : LA MÉTHODE NOCTAMBULE
Olivier, festivalier © Laurence Houot / culturebox
Olivier, 40 ans, originaire de Lyon
Durée du séjour : 3 jours
Programme : 1 spectacle du IN et 2 du OFF par jour

Gros catalogue du off dans une main, Smartphone dans l'autre, sac à dos entre les jambes, Olivier semble perdu. Il est arrivé hier dans la Cité des Papes. C'est grâce à son Comité d'entreprise qu'il a pu venir cette année. "J'en rêvais depuis longtemps, alors j'ai sauté sur l'occasion quand mon CE a proposé le voyage", explique-t-il. "Ma technique pour faire mon programme? Pour le Off, je regarde ce qu'il y a autour de moi, les affiches et surtout je me laisse le temps de d'échanger. Par exemple la nuit dernière je n'ai pratiquement pas dormi. J'ai discuté avec les comédiens qui sortaient des représentations, et ça m'a donné des idées. Bon là du coup ce matin je ne suis pas très efficace, j'ai un peu l'air perdu c'est vrai. Mais je me plonge dans ce magnifique catalogue et j'ai aussi téléchargé l'application du OFF… Pour le IN j'ai réservé deux spectacles avant de venir "Le roi Lear" et "Le vivier des noms". Je voulais aussi aller voir le "Richard III" mais déjà quelques heures après le début des ventes c'était complet ! J'ai vu déjà vu "Le vivier des noms" hier soir en arrivant. J'ai beaucoup aimé le travail sur la langue, une belle poésie de mots qu'il ne faut pas essayer de comprendre mais laisser s'écouler, avec des supers comédiens dans un très bel endroit. Un poil trop long mais super !"

ANNIE ET MICHEL : LE TUYAUTAGE
Annie et Michel

© Laurence Houot / culturebox
Annie et Michel, retraités, originaire du Gard (du coup ils ont une certaine expérience…)
Durée du séjour : 1 jour
Programme : 4 spectacles dans la journée si tout va bien.

On reconnait tout de suite les spécialistes. Annie et Michel font la queue devant le théâtre Notre Dame, mais ils attendent à l'ombre, sous le brumisateur. "C'est un peu trop mais ça fait du bien" sourit Annie. "Oui on est des habitués on vient tous les ans", explique Michel. "On est de la région alors c'est facile", ajoute Annie. Notre technique pour choisir les spectacles? Surtout le bouche à oreilles. Mais cette année on a pas trop préparé, c'est un peu dans la précipitation alors on vient déjà voir ce spectacle, "Hamlet en 30 minutes" ici parce qu'il y a un copain qui joue dedans !", explique Michel. "Et on ira le voir à la fin du spectacle comme ça il pourra nous tuyauter sur la suite de notre programme de la journée ! ", ajoute Michel, l'air entendu. Pas le temps d'en savoir plus. La file d'attente s'est avancée. Le spectacle va commencer…

AUDREY ET BENOIT : DE L'ORGANISATION MAIS PAS TROP QUAND MEME
Benoît et Audrey © Laurence Houot / culturebox
Audrey, 21 ans et Benoît, 19 ans, étudiants. Originaires de Narbonne.
Durée du séjour : 4 jours
Programme: 3 ou 4 spectacles par jour

"C'est moi qui l'ai traîné ici !", s'amuse Audrey, pendant que Benoit regarde timidement le bout de ses chaussures. "Je rêvais de venir ici et j'ai réussi à le convaincre", ajoute Audrey, en se tournant vers son frère qui décroche un sourire. Benoît est le petit frère d'Audrey et ils viennent d'arriver. "J'avais envie de venir. Pas que pour les spectacles, mais aussi pour l'ambiance, l'effervescence, la réflexion, la diversité du théâtre !", s'enthousiasme Audrey. Ils ont bien préparé leur séjour : "On a tout réservé sur Internet !", explique Benoît, étudiant en sciences. "Mais il y avait des spectacles qu'on ne pouvait pas réserver et finalement c'est pas plus mal, on peut aller voir des choses comme ça à l'improviste, avec le bouche à oreilles. C'est bien aussi", ajoute Audrey, ravie. Ce matin ils sont allés écouter "La République de Platon". "C'est un peu compliqué, on a pas tout compris", explique Benoît. "Je crois qu'on a un peu décroché mais c'était bien quand même", ajoute Audrey. Cet après-midi, ils ont choisi d'aller voir "Courir", l'histoire d'un athlète sous un régime communiste, et "United coloc", une comédie et enfin un classique "On voulait voir 'Le Médecin malgré lui' mais il n'y avait plus de place, alors on va chercher un autre classique", conclut Audrey.

STEPHANIE, IRENE, MANU, FLORENCE, JULIETTE, FLORENT ET ANOUK : L'ESPRIT DE GROUPE
A Avignon en bande © Laurence Houot / culturebox
Ils ont tous autour de 35 ans et sont amis ou amis d'amis et viennent de Grenoble.
Durée du séjour : 4 jours
Programme : 5 spectacles par jour

Ils sont venus en groupe, entre amis. "On vient d'arriver, pour l'instant on reste groupés mais ça ne va pas tarder à partir dans tous les sens. "Notre technique? Le bouche à oreille, et aussi on lit beaucoup les critiques", explique Stéphanie, l'organisatrice de la bande. "Et surtout, dès que l'un d'entre nous voit un truc qui a l'air bien, il en parle aux autres et ensuite on avise si on y va ou pas", ajoute Irène. "On a déjà fait des repérage en venant, sur la route, dans la voiture pendant le voyage jusqu'ici. Pour l'instant ils ont déjà vu "Luchini et moi", un one man show "c'est une jeune comédien qui raconte sa rencontre avec Luchini et qui l'imite super bien !", raconte Stéphanie. Ils ont aussi vu "Les contes d’Hoffmann". Il est temps de laisser la bande repartir. Ils ont un autre spectacle peu après. Parfois le festival d'Avignon ressemble à un marathon.

LA FAMILLE GOT : L'OPTION TOURISME
La famille Got © Laurence Houot / culturebox
Famille Got, la papa, la maman et les trois enfants, originaire de Normandie
Durée du séjour : 1 jour
Programme : 0 spectacles

La petite famille déambule dans les rues de la ville, nez au vent (enfin il n'y a pas beaucoup de vent, en fait). Question programme, la famille Got a opté pour la solution radicale : "On n'ira pas voir de spectacle ! On vient d'arriver, on est là de passage. On doit rejoindre notre lieu de vacances ce soir, près des Baux de Provence. On en a profité pour venir à Avignon pour le festival, mais pas pour voir des spectacles", explique la maman. "Avec le petit c'est pas facile" ajoute-t-elle, en désignant le petit dernier. "Mais on est contents, on voit l'ambiance!", conclut-elle, souriante.

LISETTE ET ALAIN : EXPERIENCE ET DECONTRACTION
Alain et Lisette © Laurence Houot / culturebox
Lisette et Alain, originaire de Lyon
Durée du séjour : une semaine complète
Programme : 4 par jour (Alain a l'air surpris)

Elle travaille toujours, lui plus. Elle vient pour la cinq ou sixième fois. Pour lui c'est une première. "Elle m'emmène dans de ces trucs!", sourit Alain. "Comment on fait le programme? Et bien déjà ma fille était là pendant trois jours la semaine dernière, donc elle a fait des repérages (pratique)", confie Lisette. "Sinon je regarde ce qui se joue dans les salles que je connais, et en qui j'ai confiance pour la programmation", explique cette habituée du festival. "Et puis il y a le hasard aussi quand même. J'aime bien tenter des aventures. Même si parfois on tombe mal", ajoute Lisette. "On va essayer les salles climatisées plutôt quand même, pour être au frais au moins", ajoute Alain. "Mais on a rien calé avant de venir. Tous les ans je prends une semaine spécialement pour venir au festival, conclut cette passionnée, qui pratique le théâtre en amateur pendant l'année. Le temps d'une petite photo et ils se replongent dans leurs programmes.

LA FAMILLE FOISSIER : EN TRIBU SINON RIEN
La famille Foissier © Laurence Houot / culturebox
Famille Foissier, originaires de la région du Gard
Durée du séjour : deux jours
Programme : pas de programme

Toute la famille est installée à l'ombre, devant un spectacle de rue. "On a une maison ici alors on connait bien", explique la grand-mère. "Là on a repéré des spectacles pour enfants" (ils en ont trois en tout de 18 mois à 5 ans). "On a pris quelques prospectus et on a aussi épluché le programme du OFF. Mais je crois qu'on va surtout regarder les spectacles de rue", conclut la maman.

Festival d'Avignon
Jusqu'au 26 juillet
Programme du IN
Programme du OFF