"Miss Knife" : Olivier Py, le prochain directeur du festival d'Avignon, chante dans le Off

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/07/2013 à 10H47, publié le 06/07/2013 à 12H24
Olivier Py, le futur directeur du festival d'Avignon, chante dans le Off "Miss Knife"

Olivier Py, le futur directeur du festival d'Avignon, chante dans le Off "Miss Knife"

© RAYMOND DELALANDE /SIPA

Olivier Py, qui prend en septembre les rênes du Festival d'Avignon, s'illustre dans le "off" du 15 au 20 juillet sous les traits de "Miss Knife", chanteuse de music hall en bas résille et à la perruque blonde.

Le spectacle créé en octobre dernier au théâtre de l'Athénée à Paris, était depuis en tournée dans toute la France, à Bruxelles, Vienne, etc. "Miss Knife" chantera dans le "off" à partir du 15 juillet à la Manufacture Patinoire à 22H45.

Cils charbonnés et robe fourreau, Olivier Py chante les amours perdues, la vie trop brève et les artistes malheureux, sur des airs de tango ou de java (musique de Stéphane Leach, Jean-Yves Rivaud). La voix est chaude et ample, les mélodies charment l'oreille et le spectacle, à la fois fantaisiste et désespéré, n'est jamais vulgaire.
Olivier Py, bientôt 48 ans, est dramaturge, metteur en scène, comédien et réalisateur. Homosexuel assumé, catholique, il avait pris position en faveur du mariage gay. Sa non-reconduction à l'issue d'un mandat de cinq ans à la direction du théâtre de l'Odéon, en avril 2011, avait suscité une levée de boucliers, jusqu'à ce qu'il soit nommé au Festival d'Avignon. C'était d'ailleurs sous les traits de "Miss Knife" qu'il avait fait ses adieux à l'Odéon, en mars 2012.

Connu pour ses mises en scène flamboyantes, Olivier Py a notamment monté à l'Odéon l'intégrale du "Soulier de satin", de Paul Claudel (2009), et "Les enfants de Saturne" dont il est l'auteur. Il vient de publier aux éditions Actes Sud "Les Mille et Une définitions du théâtre".