Le Off et ses étoiles : quand les stars du grand écran brillent en Avignon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/07/2013 à 15H52
Thierry Lhermitte et Patrick Timsit dans la pièce "Inconnu à cette adresse" au Théâtre du Chêne Noir

Thierry Lhermitte et Patrick Timsit dans la pièce "Inconnu à cette adresse" au Théâtre du Chêne Noir

© Capture d'écran Culturebox

Cette année encore, quelques stars du petit ou du grand écran se sont glissées dans la programmation du Off, leur seul nom suffisant à remplir la salle pour toute la durée du festival. Il est vrai que quand on peut voir Patrick Timsit et Thierry Lhermitte en duo ou Pierre Richard en solo, il serait idiot de ne pas en profiter. Un retour sur les planches populaires qui n'est pas de tout repos !

Il faut bien se le dire, Patrick Timsit, grand habitué du Off, et le "puceau" Thierry Lhermitte (les truculents compères d'"Un Indien dans la ville", oui oui...) ne sont pas des acteurs comme les autres. Pour eux, pas vraiment besoin de tracter, leur pièce "Inconnu à cette adresse", par la qualité de son écriture et l'aura de ses interprètes, a déjà battu tous les records d'affluence. Il est d'ailleurs amusant de voir qu'en raison de son emploi du temps chargé, Thierry Lhermitte sera remplacé tantôt par (le grand) Tcheky Karyo et (le petit) Dominique Pinon pour le retour de la pièce au Théâtre Antoine à Paris...

Quant à Corinne Touzet, l'héroïne de la série télévisée "Une femme d'honneur", profondément ancrée dans le coeur des Français, son spectacle "Une journée particulière", adapté du film éponyme d'Ettore Scola avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni (1977), marche du tonnerre... 

Reportage de M-H. Bonnot, T. Breton, P. Auger, A. Cohen   
Deux pièces axées sur la montée des totalistarismes, l'une traitant de l'amour dans l'atmosphère oppressante de l'Italie fasciste, l'autre de la correspondance entre deux amis alors qu'Hitler vient d'accéder au pouvoir. Mettre en scène ces deux histoires avec de grands acteurs est une belle manière de montrer que le combat pour la liberté n'est pas l'apanage d'une époque.