Festival Off d'Avignon 2013 : 1.258 spectacles au menu

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/05/2013 à 16H00
Le clown Vulcano en campagne, durant le festival Off d'Avignon 2012...

Le clown Vulcano en campagne, durant le festival Off d'Avignon 2012...

© Daniel Thierry / Photononstop / AFP

Le festival Off d'Avignon accueillera cette année, du 8 au 31 juillet, 1.066 compagnies qui donneront quelque 1.258 spectacles, soit une centaine de plus que l'an dernier, ont révélé lundi les organisateurs.

Le "Off", qui donne son ambiance festive à Avignon, constitue le plus grand marché du spectacle vivant en France, a rappelé le président d'Avignon Festival et Compagnies (AF&C), Greg Germain. Sur quelque 5000 nouvelles pièces créées chaque année en France, 500 sont présentées à Avignon. Près de 20% des achats de spectacles en France sont réalisés dans le Off.

Le coup d'envoi du festival sera donné le dimanche 7 juillet par la traditionnelle grande parade du Off, emmenée par la compagnie Transe Express. Le programme a été officiellement dévoilé le 28 mai.

Reportage : Ph. Fabrègues, O. Ducros-Renaudin, P. Viou, S. Prouteau
L'arrivée d'une web TV, la présence sur les réseaux sociaux
Parmi les innovations de cette année, la mise en place d'une Web Télévision, qui diffusera des micros-trottoirs, bandes annonces de spectacles, rencontres avec les artistes, débats, etc., du 9 au 31 juillet. Cette initiative, tout comme la présence du festival sur les réseaux sociaux, s'adresse au public jeune, alors que le profil des spectateurs du Off est plutôt âgé: 61% de plus de 50 ans et seulement 7% ont moins de 25 ans. "Nous ne voulons pas que le théâtre devienne un sport fait par des jeunes et regardé par des vieux", a expliqué Greg Germain.
Teaser de la pièce "La vie rêvée de Norma", pour le festival Off d'Avignon 2013
Partenaire privilégié du Off, France Télévisions diffusera sur France 3 des reportages sur les compagnies dans les régions et leur parcours dans le festival, ainsi qu'une minute quotidienne sur France Ô. Autre partenaire fidèle, Mediapart animera un blog baptisé Avignon Off.

Le festival Off est un lieu privilégié de diffusion de textes contemporains, dont certains inédits: un partenariat avec la Libraire théâtrale, premier éditeur de théâtre en France, permettra d'éditer une collection de nouvelles pièces. Comme tous les ans, un épais catalogue de 400 pages sera distribué gratuitement pour aider les festivaliers à se repérer dans la profusion des spectacles.

Sous son grand chapiteau, le Village du Off abritera des débats, notamment pendant les deux jours de l'université ouverte du think tank Altaïr. Ce dernier coordonne aussi un hommage à Aimé Césaire, qui aurait eu 100 ans cette année, avec des lectures et films. Les compagnies viennent à la fois "pour vendre leur spectacle, jouer dans la durée, avoir un article de presse, et jouer devant des publics différents", a résumé Greg Germain. Près de 1.500 programmateurs sont ainsi venus l'an dernier "faire leur marché", et 627 journalistes se sont accrédités, dont 64 étrangers.

Le Off ne touche pas de subvention
Le budget du festival (1,2 million d'euros) provient essentiellement des Cartes Adhérent (16 euros cette année), qui accordent une réduction de 30% sur les places, et des inscriptions des compagnies. Le Off ne reçoit aucune subvention de l'Etat, ni du ministère de la Culture.