En 2006, l'artiste associé du festival rend hommage à l'écrivain Henri Michaux.

Le chorégraphe investit le plateau de la Cour d'honneur avec une ode au poète et écrivain belge Henri Michaux. Il réunit sa « tribu » (les danseurs du centre chorégraphique d'Orléans), des danseurs japonais et des musiciens de jazz pour un spectacle en forme de jeu, "asobu" en japonais.

Josef Nadj vous fait ici entrer dans son « jeu » – « asobu » en japonais – , dans ses multiples dimensions. Le jeu, ici, consiste à étudier la vie et l'oeuvre d'un auteur, Henri Michaux (1899-1984), auteur de "Cas de Folie circulaire" et "Un barbare en Asie". L'idée ? Explorer le questionnement artistique par le mouvement des corps, la gestuelle et l'épure.

Plus tôt dans sa carrière, Josef  Nadj s'était déjà essayé à l'exercice en créant "Landscape", entièrement tourné vers l'acte du peintre et de l'écriture musicale. 

La Nef des Images
À l'occasion de la diffusion exceptionnelle, à la Chapelle des Célestins, d'archives des éditions précédentes du Festival d'Avignon, Culturebox vous propose une vingtaine de spectacles à voir en replay. L'occasion de découvrir une pièce ou de revivre un moment fort. Bienvenue à la Nef des Images !

Distribution

  • Date 19 juillet 2006
  • Durée 1h 30min
  • Production La Compagnie des Indes
  • Réalisation Dominique Thiel
  • Chorégraphe Josef Nadj