Paris : Shakespeare joué dans une curieuse "Tour vagabonde"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/03/2013 à 09H27
"La Tour Vagabonde" installée sur les bords de seine reconstitue "Le Globe", le célèbre théâtre élisabéthain de William Shakespeare 

"La Tour Vagabonde" installée sur les bords de seine reconstitue "Le Globe", le célèbre théâtre élisabéthain de William Shakespeare 

© DR

La "Tour Vagabonde" ? Une reconstitution d'un théâtre élisabéthain itinérant, toute de bois conçue, installée pour quatre mois sur les quais de Seine près de l'hôtel de Ville à Paris, où se donne "Roméo et Juliette" de Shakespeare.

Recréer le "Globe"
"On a voulu recréer un théâtre de tréteaux, un théâtre de l'émerveillement, capable de remonter le moral du public pendant trois semaines", confie le metteur en scène Baptiste Belleudy. "On avait adapté Roméo et Juliette, mais on n'avait pas d'endroit pour le jouer, et par hasard, un des comédiens a vu la Tour Vagabonde à Lausanne: ça a été un coup de foudre", poursuit-il.
Dans les coulisses de "Roméo et Juliette" jouéé par la troupe "Les Milles Chandelles" dans la "Tour Vagabonde"
La Tour, conçue il y a 15 ans en Suisse, s'inspire du fameux "Globe" de Shakespeare, reconstitué à Londres au bord de la Tamise d'après le théâtre originel. Abandonnée puis rénovée complètement dans les années 2000, la Tour Vagabonde est installée à Fribourg, lorsqu'elle ne voyage pas. Il faut quatre semi-remorques pour l'acheminer, et cinq jours pour la monter. On entre par une petite porte verte, dans un lieu magique qui semble tout droit sorti du 16e siècle élisabéthain.
L'intérieur de "La Tour vagabonde" est calqué sur celui du célèbre théâtre "Le Globe" de William Shakespeare 

L'intérieur de "La Tour vagabonde" est calqué sur celui du célèbre théâtre "Le Globe" de William Shakespeare 

© BERTRAND GUAY / AFP
Au plus près des comédiens
Les spectateurs sont installés sur trois côtés, au lieu de la disposition frontale habituelle, dans une proximité rare à la scène. Quelque 250 personnes peuvent se répartir sur les sièges du parterre et les banquettes disposées sur deux étages. Le public est à quelques mètres au plus des comédiens, puisque la Tour fait seulement 20 m de long et 13 m de large.
Un gabarit qui permet des prouesses, telles que survoler le public à l'aide de lianes, ou dévaler les étroits escaliers sur les côtés de la scène. Lorsque deux comédiens roulent sur le plateau dans une lutte frénétique, on a envie de leur crier "arrêtez!".
La "Tour Vagabonde" en construction

La "Tour Vagabonde" en construction

© DR
"On est béni de jouer là-dedans", reconnait Baptiste Belleudy. Le jeune directeur de troupe a fondé la Compagnie Les Mille Chandelles en 2009 avec les élèves de sa promotion du Cours d'art dramatique de Jean-Laurent Cochet à Paris. Une vingtaine de jeunes comédiens jouent  -et chantent pour huit d'entre eux- dans "Roméo et Juliette", du mardi au samedi à 20H et les samedi et dimanche à 15H00, sans subvention aucune .
Le matin, on répète un spectacle pour enfants qui démarre le 24 avril (Bla di bla di bla) et l'après-midi, la prochaine pièce, "Comme il vous plaira", de Shakespeare également (à partir du 21 mai).
Les répétitions sont ouvertes au public, qui ne boude pas son plaisir. Il faut dire que l'acoustique est parfaite et le lieu fascinant, "une sorte de Vérone toute cabossée et capiteuse" idéale pour Roméo et Juliette, une oeuvre "violente et joyeuse à la fois", décrit le metteur en scène.

Renseignements et billets sur www.lesmillechandelles.com