Le kabuki à nouveau endeuillé : Danjuro Ichikawa est mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/02/2013 à 09H47
Danjuro Ichikawa le 16 septembre 2009 à Monaco

Danjuro Ichikawa le 16 septembre 2009 à Monaco

© AP / SIPA

Le grand acteur de kabuki Danjuro Ichikawa s'est éteint dimanche à 66 ans des suites d'une pneumonie. Cette disparition endeuille de nouveau ce genre théâtral traditionnel japonais quelques semaines après la mort d'une autre grande figure, Kanzaburo Nakamura.

Danjuro Ichikawa, dont le vrai nom était Natsuo Horikoshi, est décédé dans un hôpital de Tokyo. Il avait été fragilisé depuis plusieurs années par une leucémie. "Il semble enfin soulagé. Ses derniers jours de combat contre la maladie ont été difficiles", a déclaré son fils Ebizo aux journalistes.

La mort de Danjuro Ichikawa survient à peine deux mois après celle de Kanzaburo Nakamura, emporté à l'âge de 57 ans par la maladie.

Deux défenseurs du Kabuki dans le monde
Les deux hommes étaient non seulement des grandes figures au Japon, mais également connus à l'étranger. Danjuro Ichikawa avait été nommé en 2007 Commandeur dans l'Ordre français des Arts et des Lettres. "Il était très actif en tant que pilier du monde du kabuki et avait participé à de nombreux spectacles à l'étranger, contribuant ainsi grandement à l'expansion internationale de cette forme de théâtre", a rappelé lundi le secrétaire général du gouvernement, Yoshihide Suga. "Sa mort est survenue trop tôt."

Danjuro était le 12e acteur à utiliser ce nom de scène de la lignée Ichikawa. Il se distinguait dans des rôles masculins tels que les guerriers de l'époque féodale. Victime d'une leucémie aiguë en 2004, il était quand même remonté sur scène les années suivantes. En 2007, il participa à une représentation de kabuki à l'Opéra de Paris, avant de recevoir une greffe de moelle osseuse de sa soeur l'année suivante. Il est retombé malade lors d'une performance de Kyoto en décembre dernier et a été hospitalisé pour des signes de pneumonie.

Les amateurs du kabuki sont d'autant plus touchés que Danjuro Ichikawa et Kanzaburo Nakamura sont morts avant la réouverture en avril du "Kabuki-za" à Tokyo, haut-lieu de cette forme de théâtre où se produisent les plus grands.
Un documentaire consacré à Danjuro Ichikawa (en anglais), publié par la NHK en novembre 2012