En poésie et en musique, Yves Beaunesne réhabilite le drame médiéval de Claudel.


« Au départ de L’Annonce faite à Marie, il y a comme un drame domestique autour de la rivalité amoureuse de deux soeurs. Mais Violaine, l’aînée, frappée de déchéance après un baiser donné à un lépreux, se retire du monde pour mieux s’en rapprocher par des voies insoupçonnées et prêter assistance à sa soeur. Claudel a l’intuition d’un « opéra de paroles » et la réalité d’un « drame de la possession d’une âme par le surnaturel ». Offrir cette pièce au théâtre, aujourd’hui, nécessite un balancement quasi imperceptible entre la parole et l’histoire, entre l’histoire et le sens, entre le sens et la musique. Voilà pourquoi j’ai demandé au compositeur Camille Rocailleux de créer, autour de la pièce, une partition pour voix, les comédiens, et instruments, deux violoncelles et un clavier. Pour travailler la confrontation entre une poésie brute et terrienne et la présence d’un lyrisme marqué par la passion charnelle et mystique. »

Yves Beaunesne, metteur en scène

Claudel signait un drame médiéval fort, qu'Yves Beaunesne revisite par une mise pleine teintée de lyrisme, tout en prenant soin de conserver la puissance du propos et de l'accompagner d'une partition musicale.

Distribution

  • Date 15 juillet 2014
  • Durée 2h 15min
  • Genre Théâtre
  • Production Compagnie des Indes
  • Réalisation Simranjit Singh
  • Auteur Paul Claudel
  • Metteur en scène Yves Beaunesne
  • Assistanat à la mise en scène Marie Clavaguera Pratx, Amélie Chalmey
  • Adaptation et dramaturgie Marion Bernède
  • Scénographie Damien Caille-Peret
  • Création lumière Joël Hourbeigt
  • Création costumes Jean-Daniel Vuillermoz
  • Maquillages / coiffures Catherine Saint-Sever
  • Création musicale Camille Rocailleux
  • Acteurs (+rôles) Damien Bigourdan, Judith Chemla, Thomas Condemine, Jean-Claude Drouot Fabienne Lucchetti, et 2 musiciens : Myrtille Hertzel, Clothilde Lacroix
A lire aussi