Parti la fleur au fusil aux combats de la guerre 14/18, il a connu l'enfer, en est rentré vivant et s’est mis à écrire

« Les gens de ma génération connaissent mieux les rizières du Vietnam que les tranchées de Verdun. » Didier Brice. Un spectacle qui raconte l’enfer des tranchées et l’horreur croissante des combats. Il est adapté du journal de bord d'un garçon de 19 ans en 1914, rescapé miraculeux de la guerre.

Une histoire dans l'Histoire
1914, la guerre éclate… Henri Laporte est un jeune homme de 19 ans, il est envoyé au front. Alors qu'il est parti la fleur au fusil, il découvre l'enfer des tranchées et passe brutalement de l'enfance à l'âge adulte. Il apprend la boue, les rats, les obus et est enterré vivant à plusieurs reprises. Il s'en sort pourtant, et à son retour, se met à écrire, au jour le jour. 

Une découverte pour Didier Brice, comédien et metteur en scène
Ce spectacle est né il y a 14 ans, alors que Didier Brice venait de découvrir le livre d'Henri Laporte. La leçon de vie portée par le journal de ce rescapé de la guerre est pour lui salvatrice. « Un témoignage simple et lumineux de la possibilité de survivre dans un milieu des plus hostiles. Ce récit m’a prouvé que nous avons en nous des ressources qui dépassent notre imagination. » (Didier Brice)


Distribution

  • Date 12 mai 2015
  • Durée 1h 20min
  • Genre Théâtre
  • Production Supermouche Productions
  • Réalisation Sylvain Pierrel
  • Auteur D’après « Journal d’un poilu » d’Henri Laporte
  • Metteur en scène Didier Brice & Stéphane Cabel
  • Costumes Aurore Popineau
  • Lumière Marie-Hélène Pinon
  • Décors Amélie Tribout
  • Création sonore Patrick Martinache & Dominique Massa
  • Régie Lumière et son Emmanuel Marais
  • Acteurs (+rôles) Didier Brice