"Dieu reconnaîtra les siens", farce prophétique sur fond de guerre de religions

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/02/2015 à 16H53
Une scène de "Dieu reconnaîtra les siens"

Une scène de "Dieu reconnaîtra les siens"

© Cie Pardes Rimonim

Avec "Dieu reconnaîtra les siens", la Compagnie Lorraine Pardes Rimoni met en scène une pièce qui fait étrangement écho aux événements du 7 janvier 2015. Cette farce métaphysique sur la fin du monde se joue le 14 février à Vitry-le-François.

"Dieu reconnaîtra les siens", cette citation  utilisée au sens large chaque fois que sont indifférement visés des coupables et des innoncents et qui est censée justifier une action violente menée de façon arbitraire résume bien l'esprit de cette création. 

Cette pièce créée il y a trois ans, qui parle d'attentats, de fin du monde et de guerres de religion, fait incroyablement écho aux événements dramatiques du 7 janvier dernier. Mais pour le metteur en scène, Bertrand Sinapi, cette histoire de fin du monde est une sorte de fable et de farce métaphysique.

La dernière création musicale de la compagnie lorraine 
Pardes Rimonim, joue résolument le contraste en s'appuyant sur le "Don Giovanni" de Mozart . Le chant résonne comme une ouverture dans ce monde cahotique décrit dans la pièce, comme une dynamique, un espoir porté également par la rencontre amoureuse d'un couple. 

Reportage : Anne-Laure Chery-Eric Molodtzoff- Céline Perrin 

L'origine de l'expression "Dieu reconnaîtra les siens", que certains historiens contestent à l'heure actuelle daterait de 1209. Elle  n'a été rapportée par écrit que par un seul témoin. Arnaud Amaury, abbé de Citeaux et légat pontifical est chargé de réprimer l'hérésie cathare cette véritable croisade à la gloire du Christ va se transformer en véritable boucherie pendant le sac de Béziers. Difficile de savoir qui est un "bon catholique" et qui est "un hérétique". dans le doute Arnaud Amaury aurait donc prononcé cette phrase qui a traversé les siècles : "Tuez les tous, Dieu reconnaitre la siens". 

Résumé de la pièce : L'appocalypse est survenue. Jean a survécu mais Jean ne veut plus survivre dans un monde où tout est mort. Alors qu'il se prépare à mettre fin à ses jours, suvient Marguerite. Une histoire d'amour se noue quand arrivent Jacob et Abel. Un camp de fortune s'organise pour cette nouvelle vie. Chacun apprend à connaître l'autre. Mais ce camp est le lieu de l'oubli. La mémoire de chacun disparaît. Un choix s'impose à eux : rester et oublier toutes les horreurs qu'ils ont vécues ou passer la porte et se souvenir de tout...

"Dieu reconnaîtra les siens" Bords 2 scènes 
Texte et mise en scène de Bertrand Sinapi  
Vitry-le- François 
Samedi 14 février 2015