A Grignan, Lambert Wilson lit les lettres passionnées de Tourgueniev à Pauline Viardot

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/07/2015 à 19H04
Lambert Wilson au festival de la correspondance de Grignan (Drôme)

Lambert Wilson au festival de la correspondance de Grignan (Drôme)

© France 3

Le festival de la correspondance de Grignan dans la Drôme met en valeur les échanges épistolaires entre personnages célèbres. En ouverture du vingtième festival, Lambert Wilson a lu des lettres passionnées de l’écrivain russe Yvan Tourgueniev à la cantatrice Pauline Viardot.

Reportage : Cédric Lepoittevin et Nicolas Ferro
Ouverture très romantique pour le festival de la correspondance de Grignan dans la Drôme. En maitre de cérémonie Lambert Wilson, qui, pour les vingt ans du festival, a endossé l’élégant costume d’Yvan Tourgueniev. L’écrivain russe était tombé sous le charme de la cantatrice française Pauline Viardot. Ils échangeront des lettres pendant quatre décennies. Lettres nourries d’admiration, de tendresse retenue, de propos artistiques ou musicaux. Sur scène avec Lambert Wilson, Dame Felicity Lott, soprano, et au piano, Jacqueline Bourges-Maunoury.

"Un amour énigmatique" : rencontre d’un écrivain et d’une cantatrice
Lambert Wilson, Dame Felicity Lott et Jacqueline Bourges-Maunoury

Lambert Wilson, Dame Felicity Lott et Jacqueline Bourges-Maunoury

On connait Lambert Wilson acteur de cinéma et de théâtre. On connait Lambert Wilson chanteur qui, de sa belle voix de baryton se lance dans la comédie musicale ou l’enregistrement de chansons. On connait aussi Lambert Wilson amoureux de de la belle langue, aimant réciter les textes choisis de la littérature. C’est un peu de tout cela qu’il nous a offert sur la scène en plein air de la collégiale de Grignan.

Sous les étoiles, dans l’air gorgé de chaleur, il a entamé un dialogue avec la délicieuse soprano anglaise Dame Felicity Lott, dialogue mêlant lecture et chant, ponctué par les accords de piano de la subtile Jacqueline Bourges-Maunoury. Avec eux, nous revenons dans ce 19e siècle bouillonnant, quand la France est alors une terre sacrée pour tout ce que compte l’Europe d’artistes et d’intellectuels. Epoque où dans les salons se croisent Musset, Flaubert, Chopin, et… Tourgueniev, fraichement arrivé de Saint-Pétersbourg.

Lorsqu’il entend la voix de Pauline pour la première fois, il a 27 ans. Il est subjugué. Pauline est mariée au directeur de l’opéra italien de Paris. Qu’à cela ne tienne, Tourgueniev se lie d’amitié avec le couple et conçoit pour Pauline un amour passionné et platonique qui durera jusqu’à la fin de sa vie. Les innombrables lettres qu’il lui adressera sont toutes écrites en français.

Grignan sous le signe de la jeunesse
Lambert Wilson dans le rôle de Tourgueniev, amoureux transi

Lambert Wilson dans le rôle de Tourgueniev, amoureux transi

© France 3
Nous vivons au temps des SMS et des courriels, confiait Lambert Wilson il y a quelques jours. Autant d’échanges destinés, hélas, à s’évaporer, et c’est bien dommage… Car les lettres manuscrites de nos prédécesseurs nous livrent une foule de détails savoureux. Elles nous font entrer dans l’intimité de ceux qui les ont écrites. Tourgueniev et Pauline Viardot ont ouvert le bal. Et d’autres vont entrer dans la danse : Rimbaud, Baudelaire, mais aussi Kerouac, Joyce, Max Jacob…

Cette année le festival de Grignan fête ses vingt ans, et le thème est donc tout naturellement trouvé : la jeunesse. Clin d’œil à la marquise de Sévigné qui mourut dans ce beau village de Grignan et dont la correspondance pleine de bons mots et de traits d’esprit reflète une éternelle jeunesse…
Grignan (Drôme) à l'heure du festival

Grignan (Drôme) à l'heure du festival

© France 3

Pour ce vingtième anniversaire, Grignan inaugure également une nouvelle formule : les concerts-lecture. L’union du verbe et de la note. Avec "Un amour énigmatique", la formule s’annonce prometteuse. Vous avez jusqu’au 5 juillet pour le découvrir.