"Songe d’une nuit d’été" : le Théâtre du Peuple de Bussang fête Shakespeare

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/07/2016 à 10H18
Depuis 121 ans, le Théâtre du Peuple permet aux amateurs de s'exprimer sur scène.

Depuis 121 ans, le Théâtre du Peuple permet aux amateurs de s'exprimer sur scène.

© France 3

L’idée aurait sans doute plu à William Shakespeare dont on célèbre cette année les 400 ans de la mort. Lui dont le but était de démocratiser l’art de la Comédie, est à l’affiche du Théâtre du Peuple de Bussang jusqu’à fin août avec le Songe d’une nuit d’été. Comme chaque année, la distribution mêle comédiens professionnels et amateurs. Plus qu’un spectacle, une véritable aventure théâtrale.

Reportage : B.De Butler / M.Bazerque  / H.Marchetti
Ils sont des elfes, des fées ou des lutins. Et ce "Songe d’une nuit d’été"  est pour eux un rêve qui se réalise. Sur la vingtaine de comédiens que compte la production mise en scène par Guy-Pierre Couleau, plus de la moitié sont amateurs. C’est le principe même du Théâtre du Peuple. Créé en 1895 par Maurice Pottecher, un industriel vosgien amoureux de théâtre, la grande salle toute en bois peut  accueillir 800 spectateurs. Depuis plus de 120 ans, ce temple du théâtre populaire donne sa chance aux comédiens non-professionnels.
Chaque année en février et mars, des stages permettent au metteur en scène de sélectionner les comédiens les plus doués parmi les centaines de candidats. Des candidats qui doivent se rendre disponibles pour les différentes répétitions, et représentations estivales– une trentaine cette année. Débute alors pour eux un long travail d’apprentissage. au fil des semaines, les talents se révèlent et sur scène la frontière entre amateurs et professionnels s’efface. C’est ça, la magie du Théâtre du Peuple.