Salomé Lelouch, Julien Rochefort, Alexandre Brasseur : au nom du père

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/09/2016 à 11H02
Julien Rochefort, Salomé Lelouch et Alexandre Brasseur : des enfants de la balle.

Julien Rochefort, Salomé Lelouch et Alexandre Brasseur : des enfants de la balle.

© France 3

Ils ont décidé de suivre les traces de leurs célèbres parents : Salomé Lelouch, Alexandre Brasseur et Julien Rochefort viennent de faire leur rentrée théâtrale. Chacun à leur façon ils racontent ce que leur statut de "fille de" ou "fils de" leur a apporté ou pas. Regards croisés sur une filiation pas toujours facile à porter.

M.Berrurier / W.Kamli / L.Crouzillac /F.Menin /J.Dejode
Ne pas rester dans l’ombre du père et, dans le cas de Salomé Lelouch, de la mère. Fille de Claude Lelouch et d’Evelyne Bouix, la jeune femme de 33 ans a réussi à se faire un prénom dans le milieu théâtral. Directrice du Ciné 13 Théâtre, productrice, metteur en scène et auteur, la demoiselle n’a pas froid aux yeux. Sa dernière production "Politiquement correct" en atteste. A quelques mois d’une élection présidentielle que l’on anticipe brutale et cornélienne, la pièce raconte l’histoire d’amour impossible entre un militant FN et une bobo de gauche.

Une pièce qui referme la trilogie entamée en 2009 par Salomé Lelouch avec "Qu’est-ce qu’on attend" qui posait la question de l’identité familiale, suivie en 2014 par "Le mariage de Monsieur Weizmann" autour de l’identité religieuse. Avec "Politiquement correct" c’est l’identité politique qui est évoquée. L’identité, un thème cher au yeux de l’auteur qui a dû faire oublier sa filiation : "En étant "fille de" on vous donne plus rapidement la parole, mais on vous laisse moins de temps pour être doué".
affiche "Politiquement correct" © La Pépinière
Cette pression-là, Julien Rochefort l’a sans doute moins ressentie. D’abord parce qu’il a choisi le théâtre plutôt que le cinéma, domaine où son père Jean a débuté, et continue d’exceller. Ensuite parce que père et fils ont une relation filiale bien sûr, mais aussi professionnelle, l’un conseillant l’autre et vice-versa. Julien Rochefort brille actuellement sur la scène du théâtre du Lucernaire dans "Pyrénées ou le voyage de l’été 1843", dans lequel il incarne un Victor Hugo voyageur et particulièrement en verve.
affiche "Pyrénées"

© Lucernaire
Pour Alexandre Brasseur, le rôle qu’il joue actuellement au théâtre du Petit St-Martin a quelque chose de très familier, et pour cause : dans "Brasseur et les enfants du paradis" le comédien incarne son propre grand-père, Pierre Brasseur qui raconte la genèse du célèbre film de Marcel Carné. Car Alexandre a le double privilège d’être "petit-fils de" et "fils de" Claude Brasseur. Son père avec qui il a partagé la scène en 2007 dans "Mon père avait raison" de Sacha Guitry, un titre évocateur…
affiche Brasseur © Théâtre du Petit St Martin
 
"Politiquement correct" de Salomé Lelouch avec Thibault de Montalembert, Rachel Arditi, Ludivine de Chastenet, Bertrand Combe et Arnaud Pfeiffer, au théâtre de La Pépinière, 75002 Paris jusqu’au 5 novembre.
 
"Pyrénées ou le voyage de l’été 1843" adaptation et mise en scène Sylvie Blothikas, avec Julien Rochefort, au théâtre du Lucernaire, 75006 Paris jusqu’au 8 octobre

"Brasseur et les enfants du Paradis" de Daniel Colas avec Alexandre Brasseur et Cléo Sénia au théâtre du Petit St-Martin, 75010 Paris jusqu’au 30 décembre.