"1336 jours de lutte" : le conflit Fralib sur les planches

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/09/2016 à 16H43
La pièce "1336 jours" raconte la lutte des salariés de l'usine Fralib menacée de délocalisation en Pologne par la multinationale amériacine Unilever

La pièce "1336 jours" raconte la lutte des salariés de l'usine Fralib menacée de délocalisation en Pologne par la multinationale amériacine Unilever

© France 3 / Culturebox

"1336 jours de lutte" est une pièce de théâtre créée par d'anciens salariés de Fralib. Ils ont lutté contre le géant Unilever pour sauvegarder leur usine de thés. Ils ont souffert et vécu d'intenses moments. Aujourd'hui ils racontent leur histoire sur les planches. Toute ressemblance avec la réalité serait purement volontaire.

Souvenez-vous, c'était le 28 septembre 2010. Unilever le géant américain, propriétaire de l'usine de thé Elephant, décide de fermer l'usine Fralib située à Gémenos en Provence pour la délocaliser en Pologne laissant sur le carreau 182 salariés. Deux jours après, les Fralib entrent en lutte et tiennent pendant 1336 jours. Aujourd'hui les salariés ont sauvé leur boulot en créant une Scop. Ils racontent leur aventure dans une pièce de théâtre sociale et engagée intitulée "1336 jours de lutte". 

 Reportage : M. Coste / V. Bour / A. Coste

C'était pas simple ce que l'on a vécu, il y avait des moments émouvants et difficiles, on voulait mettre en scène ces moments-là pour montrer le second plan d'une fermeture

Rim Hidri
Comédienne co-auteur de « 1336 jours de lutte »
Ex salariée Fralib

Dans le bureau de la DRH

Ecrite par deux anciens salariés de Fralib " 1336 jours de lutte" allie l'humour et le cynisme. Sur scène, les barrières tombent, le délégué syndical de la CGT endosse le rôle du directeur et "joue le salaud de service" et l'on découvre certains secrets livrés par le bureau du DRH.
 
1336 jours © France 3 / Culturebox

Tout est tiré de réalité, notamment lorsque l'on a découvert dans le bureau de notre DRH des fiches-technique pour casser des grèves

Henri Soler
Comédien co-auteur de "1336 jours de lutte"
Ex logisticien chez Fralib, commercial chez Scop-Ti

Le plan n'a pas eu lieu

En 1336 jours, la lutte des Fralib est passée par le boycott, la contestation du plan social, les expertises auprès des tribunaux, l'occupation de l'usine et la création de Scop-Ti par 78 salariés. Le 26 mai 2014, après 1336 jours de lutte la signature du protocole de fin de conflit avec Unilever clôt définitivement la bataille. 
Fralib 3 © France 3 / Culturebox

1336 : une marque déposée de thé et de culture

Après avoir lutté pour sauvegarder leur passion et leur travail, les salariés de la Scop-ti reprennent la production et lancent une nouvelle marque de thé et infusion. Son nom ? 1336 !

En 3 ans de blocage et de grève, les salariés se sont unis autour d'un même objectif de pérennité professionnelle, mais l'aventure ne s'arrête pas là. Solidaires dans la lutte, ils le sont aussi dans l'écriture et sur scène.

Symboles de la victoire ouvrière remportée après 1 336 jours de lutte en mai 2014, les boîtes de thé "1336" de la coopérative de production Scop-TI, voient le jour et la pièce des ex-Fralib a déjà été jouée 27 fois en France