Rayhana refuse de céder à la terreur

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/01/2010 à 10H28
Rayhana refuse de céder à la terreur

Rayhana refuse de céder à la terreur

© Culturebox

La dramaturge et comédienne Rayhana a décidé de remonter sur scène 4 jours après l'agression dont elle a été victime dans une rue de Paris. Agée de 45 ans, l'artiste féministe a été aspergée d'essence le 12 janvier alors qu'elle se rendait à la Maison des Métallos où elle joue sa pièce " A mon âge, je me cache encore pour fumer ".     

Un huis clos dans un hammam entre 6 femmes algériennes qui, avec humour et légèreté, évoquent leur quotidien et leurs difficultés. Une liberté de parole qui est sans doute à l'origine de cette tentative de meurtre.
Au moment où Rayhana, bravant la menace, remontait sur scène, 500 personnes lui ont manifesté leur soutien devant la Maison des Métallos.
Associations, partis politiques et acteurs du monde culturel se sont rassemblés pour dénoncer toutes formes d'extrémisme et d'atteinte à la liberté d'expression.
Rayhana quant à elle a accepté, avant d'entrer en scène, de revenir sur cette agression qui aurait pu lui coûter la vie.


-> Lire aussi l'article Agression de RayHana : manif de soutien dans la rubrique Culture de France3.fr

-> A voir aussi sur Culturebox :

Les femmes en résistance, dans l'objectif de Pierre-Yves Ginet