Rassemblement de sourds devant "Les Enfants du silence" à la Comédie-Française

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/04/2015 à 10H16
La Comédie-Française 

La Comédie-Française 

© B.R. PRODUCTIONS/SIPA

Une cinquantaine de sourds se sont rassemblés mercredi soir devant la salle du Vieux-Colombier de la Comédie-Française pour protester contre l'emploi de comédiens entendants dans la pièce "Les Enfants du silence", jouée du 15 avril au 17 mai.

"Ségrégation à l'emploi"

"Il n'y a de pire sourd que celui qui ne sait entendre", proclamait une pancarte. Des tracts, évoquant une "ségrégation à l'emploi" étaient distribués au public à l'entrée de la pièce. "Il y a des comédiens sourds qui peuvent parfaitement tenir ce rôle", a protesté Héloïse, une des manifestantes, en langue des signes. Plusieurs traducteurs permettaient un dialogue entre les sourds et les spectateurs sur le trottoir.

La pièce "Les Enfants du silence", qui avait révélé au grand public le monde des sourds lors de sa création en 1993 avec la comédienne sourde de naissance Emmanuelle Laborit, est montée à la Comédie-Française par Anne-Marie Etienne avec les comédiens de la troupe. C'est la première fois que la pièce est interprétée par des entendants, un choix assumé par la Comédie-Française pour faire partager au public le plus large une pièce "message" sur la différence.

Trois acteurs de la Comédie-Française, dont Françoise Gillard, qui joue avec une extraordinaire intensité le rôle de Sarah, jeune sourde qui refuse d'apprendre à lire sur les lèvres et à parler pour affirmer son identité, ont appris la langue de signes pendant un an, un travail colossal.

La question de la place de l'artiste sourd est posée, selon Emmanuelle Laborit

Emmanuelle Laborit, qui avait reçu un Molière pour le rôle de Sarah en 1993 et qui dirige aujourd'hui l'IVT (International visual theatre), dont la programmation est axée sur la langue des signes, n'a pas pris part à la manifestation. Dans une lettre publiée sur le site de l'IVT, elle souligne que "s'opposer à un spectacle ne correspond pas à ma philosophie de la liberté d'art et d'expression mais je comprends ce mouvement contestataire car se pose la question de la place de l'artiste sourd et de son employabilité".

"Je suis allée porter cette parole auprès d'Eric Ruf, administrateur de la Comédie-Française, que je remercie de m'avoir reçue et d'avoir entendu cette colère des artistes sourds". L'IVT souhaite organiser la saison prochaine une rencontre autour de la place de l'artiste sourd et "la Comédie-Française sera invitée à y participer", annonce Emmanuelle Laborit.

"Les enfants du silence" par les comédiens de la Comédie-Française au théâtre du Vieux-Colombier
Mise en scène de Anne-Marie Etienne
Avec Catherine Salvat, Alain Lenglet, Françoise Gillard, Laurent Natrella, Nicolas Lormeau, Elliot Jenicot, Anna Cervinka

21 rue du Vieux-Colombier, Paris VIe
01 44 39 87 00