"Ramon" de Dominique Fernandez: Au nom du père

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/03/2009 à 11H48
"Ramon" de Dominique Fernandez: Au nom du père

"Ramon" de Dominique Fernandez: Au nom du père

© Culturebox

En 800 pages, l' écrivain et académicien Dominique Fernandez tente de comprendre comment son père, brillant critique littéraire de l'entre-deux-guerres bascula dans la collaboration et devint un de ses fervent porte-parole. Il faisait escale ces derniers jours  à Nantes pour dédicacer son livre.

Est-ce pour exorciser ses démons, ou expier une faute qui n'est pas la sienne, Dominique Fernandez a fouillé partout dans le passé de son père. Il a interrogé les archives familiales, et les documents d'époque pour tenter de cerner la figure de cet homme dont il dit "je suis né de ce traitre, il m'a légué son nom, son oeuvre, sa honte". Ramon Fernandez avait pourtant tous les dons, et il s'est fourvoyé aux côtés de l' infâme Jacques Doriot, président du sinistre Parti Populaire Français.
 Dominique Fernandez explore le mystère sans jamais réussir à le percer tout à fait. Mais le portrait qu'il trace est aussi un vibrant hommage d'amour filial. N'a-t-il pas  choisi de donner le prénom de son père à son fils ? Ramon Fernandez, aujourd'hui haut fonctionnaire de la République.

-->critiques du livre "Ramon" sur  lexpress.fr , Télérama.fr ,Libération.fr,
 LaCroix.com. et FranceInfo.com.