Prolongation du réjouissant "20 000 Lieues sous les mers" de Christian Hecq

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 01/03/2017 à 14H04, publié le 01/03/2017 à 13H47
20 000 Lieues sous les mers 2 © Brigitte Enguérand

Devant le succès de ce "20 000 Lieues sous les mers" de Jules Verne adapté par Christian Hecq en 2016 et repris cette saison, le théâtre du Vieux-Colombier annonce six représentations supplémentaires du 14 au 19 mars 2017. Plongez dans les abysses à bord du Nautilus piloté par Christina Hecq, alias capitaine Némo… Et vous redeviendrez aussitôt l'enfant émerveillé que vous aviez perdu de vue.

Christian Hecq, l'ovni de la Comédie-Française que nous suivons avec bonheur au fil des saisons (inoubliable Bouzin dans "Un fil à la patte), renoue avec son passé de cirque et de marionnettiste chez Philippe Genty. Son "20 000 Lieues sous les mers" flirte avec l'enfance et sa poésie, grâce à une myriade de trouvailles. Ce n'est pas Hollywood, mais c'est beaucoup mieux !
"20 000 Lieues sous les mers", adapté par Christian Hecq et Valérie Lesort

"20 000 Lieues sous les mers", adapté par Christian Hecq et Valérie Lesort

© Brigitte Enguérand

Lui s'est attribué le rôle du très froid et mystérieux capitaine Némo, laissant à ses camarades de jeu l'humour et le burlesque. Cela nous déstabilise donc un peu au début de ne pas retrouver la loufoquerie et les extraordinaires grimaces du comédien. Mais la découverte est plus inattendue, comme s'il avait transmis sa fantaisie et sa drolerie à tous ses camarades.
20 000 Lieues sous les mers 3 © Brigitte Enguérand

Nicolas Lormeau campe un élégant et studieux Professeur Aronnax, Jérémy Lopez est le fidèle Conseil, le serviteur du professeur, Christian Gonon nous régale aussi de ses talents de chanteur en Ned Land, l'homme qui ne supporte plus d'être 20 000 Lieues sous les mers, Louis Arene incarne un délirant second du capitaine, tandis qu'Elliot Jenicot compose avec trois fois rien un sauvage de BD très amusant. Tous s'en donnent à cœur joie. Jouant ou manipulant eux mêmes les créatures sous-marines, conçues par Valérie Lesort qui cosigne le spectacle.

Dans un très beau décor signé Eric Ruf, défilent au travers du hublot poissons colorés, ballet de méduses, ou crabe terrifiant, jusqu'à l'impressionnante attaque du poulpe géant sous les regards effrayés et ravis des enfants, nombreux dans la salle.

Ce "20 000 Lieues sous les mers", délicieusement poétique et fantastique réjouit petits et grands.