Plus d'un million d'euros pour la vente Sacha Guitry à Drouot

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/11/2011 à 11H02
Sacha GUITRY. Photographie dédicacée, [vers 1935]. Tirage argentique. 21 x 27 cm

Sacha GUITRY. Photographie dédicacée, [vers 1935]. Tirage argentique. 21 x 27 cm

© DR

Une riche collection consacrée à Sacha Guitry de plusieurs centaines de dessins, tableaux, manuscrits, photos et souvenirs a été dispersée pour plus d'un million d'euros lors d'une vente aux enchères à Drouot-Richelieu.

Cette collection, la plus importante consacrée à Sacha Guitry selon  l'expert, a été constituée par André Bernard, un admirateur inconditionnel de l'artiste. En un demi-siècle, des centaines d'oeuvres et documents ont été ainsi réunis sur le parcours de ce génie au talent multiforme à la fois auteur et comédien, cinéaste et metteur en scène, dessinateur, pamphlétaire et même publicitaire.

80% des 820 lots ont été vendus pour 885.572 euros, un montant conforme globalement aux estimations qui allaient de 600.000 à 800.000 euros.

Le musée des Lettres et Manuscrits a fait le plein

Les enchères les plus importantes portaient sur les manuscrits et les  correspondances. Le manuscrit de 29 pages écrit par Sacha Guitry depuis le camp d'internement de Drancy, et envoyé le 13 octobre 1944 au Commissaire Duez en réplique à l'accusation d'être "un collaborateur notoire", a été acquis par le  Musée des Lettres et Manuscrits pour 61.960 euros.  
Le dramaturge avait été emprisonné 60 jours du 23 août au 25 octobre 1944.

Le musée, qui a acheté au total 42 pièces, exposera ce manuscrit à partir  du 6 décembre à Paris.

Guitry peintre et dessinateur*

Cette vente porte aussi la cote de Guitry peintre et dessinateur "à un  niveau jamais atteint", selon Ader Nordmann. Ainsi, deux portraits de sa deuxième épouse Yvonne Printemps, peints par  Sacha Guitry, ont atteint 40.894 euros et 24.784 euros, dépassant largement les estimations (10.000 et 15.000 euros).

Yvonne Printemps. Huile sur toile, signée en haut à droite au crayon gras. 105 x 80,5 cm. Légère restauration en bas à droite.

Yvonne Printemps. Huile sur toile, signée en haut à droite au crayon gras. 105 x 80,5 cm. Légère restauration en bas à droite.

© DR


Un autoportrait réalisé sur panneau et datant de 1911 a été acheté 21.686 euros et le dessin au crayon représentant "Claude Monet peignant" s'est envolé à 29.741 euros, multipliant par sept son estimation.

La BnF préempte

La Bibliothèque nationale de France (BNF) a exercé son droit de préemption  sur quatre lots: une maquette originale de l'affiche pour "Les Nuées  d'Aristophane", adaptation de Guitry (2.478 euros), un ensemble d'autoportraits à la mine de plomb (1.363 euros), une gouache de 1923 par Leonetto Capiello (3.470 euros), ainsi qu'un dossier sur son premier film parlant, "Le Blanc et  le Noir", comprenant notamment le "tapuscrit" (manuscrit dactylographié) du scénario annoté et corrigé (3.718 euros).