Philippe Torreton : "Entre Cyrano et Cahuzac, ça se serait terminé à l'épée !"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/04/2013 à 11H45
Philippe Torreton invité du Grand Soir 3

Philippe Torreton invité du Grand Soir 3

© France3/culturebox

Outre ses descentes en flamme de Depardieu et de Jérôme Cahuzac lundi dans "Libération", Philippe Torreton, anciennement conseiller du 9e arrondissement de Paris, est avant tout un acteur. Il était l'invité hier soir de France 3 pour évoquer sa métamorphose en Cyrano dans une version revisitée de ce monument du théâtre. Cyrano bipolaire mais clairvoyant, il aurait bien donné l'estocade à Cahuzac.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Philippe Torreton n'a pas la langue dans sa poche. Le baron rouge des "Rois maudits", actuellement en tournée pour une transposition du "Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand dans un hôpital psychiatrique, met de l'huile sur le feu dans l'affaire Cahuzac. Un terrible "coup de gueule" contre l'ancien ministre du budget avec la verve d'un Cyrano redresseur de tors a fait trembler la "tribune" du journal Libération, et le plateau de France 3.

Reportage de D. Poncet, A. Placier, R. Attal, D. Reutenauer 
De Cyrano à Cahuzac

Si le Cyrano résolument moderne campé par un Torreton grimmé jusqu'à l'os et recouvert de fausses cicatrices a manifestement un passif chargé, il est aussi capable d'incroyables prouesses oratoires et de multiples éclats. En bref, un homme de coeur qui se bat pour ses convictions. Au théâtre, ce qui compte, ce n'est pas l'être, mais le paraître. Pour Phillipe Torreton, pour qui l'habit ne fait décidément pas le moine, Jérôme Cahuzac a abusé de son image, et engendré une véritable crise de confiance.