« Pensées secrètes » : un subtil jeu de séduction

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/02/2012 à 10H11
Samuel Labarthe et Isabelle Carré dans "Pensées secrètes"

Samuel Labarthe et Isabelle Carré dans "Pensées secrètes"

© DELALANDE RAYMOND/SIPA

Un homme, une femme, deux intellectuels. Et une histoire d’amour « so british ». Le « best-seller » de David Lodge est devenu une pièce de théâtre, interprétée par Isabelle Carré et Samuel Labarthe.

Elle, c’est Helen Reed. Romancière en plein doute, qui peine à se remettre de la mort de son mari. Elle vient d’atterrir dans un campus universitaire de la province anglaise, où elle enseignera la littérature durant un trimestre. Fragile et tourmentée, Helen se demande ce qu’elle fait là, finalement. Prête à tout plaquer et à rentrer à Londres. Lui, c’est Ralph Messenger. Il dirige un département de l’université, consacré aux sciences cognitives. Intelligent, égocentrique et sûr de lui, expert dans les jeux de séduction. Ralph aime les femmes, qu’il collectionne comme des trophées. Il est drôle aussi, souvent. Entre ces deux là, il va évidemment se passer quelque chose. Plus Helen résiste, plus Ralph la désire. Elle finit par céder, les masques tombent.

Bavard et jubilatoire
Les pensées secrètes de ces deux intellectuels envahissent la scène du Théâtre Montparnasse. Chacun de son côté ou ensemble, chez l’un, chez l’autre ou dans le cottage du week-end. Un habile jeu de mise en scène (des portes en mouvement, des jeux de lumière) donne de la vie à un espace dépouillé et magnifiquement quadrillé par les acteurs. On se concentre donc sur leur jeu, épatant. Isabelle Carré est magnifique, tour à tour déterminée et fragile. Son talent explose sous nos yeux. Moins nuancé, un peu plus monocolore, Samuel Labarthe se glisse avec talent dans les habits de ce baron universitaire, capable du pire et, de temps à autre, du meilleur.

« Pensées secrètes », c’est l’un des best-sellers de David Lodge, qui en a lui-même fait une pièce (adaptée par Gérald Sibleyras et mise en scène ici par Christophe Lidon). Lodge – dans sa période « universitaire » - c’est forcément bavard, subtil, un peu intello… et jubilatoire. C’était une gageure d’en faire une pièce de théâtre accessible… Le pari est gagné.

N.B. : Bizarrement, on se surprend parfois à se demander pourquoi le fantôme de George Clooney semble traîner en coulisses… Normal, Labarthe est la voix française de la star américaine.

« Pensées secrètes » Théâtre Montparnasse 31 rue de la Gaité 75014 PARIS (métro Gaité)
Du mardi au samedi à 20h30 - matinée samedi à 17h30 Prix des places: 52€ / 48€ /35€ / 18€