"Penetrator" d'Anthony Neilson au Café Théâtre de la Porte d'Italie

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/02/2011 à 15H32
"Penetrator" d'Anthony Neilson au Café Théâtre de la Porte d'Italie

"Penetrator" d'Anthony Neilson au Café Théâtre de la Porte d'Italie

© Culturebox

"Penetrator", c'est le titre d'une pièce écrite par Anthony Neilson et mise en scène par Fabienne Maître. Présentée les 11 et 12 février 2011 au Café Théâtre de la Porte d'Italie à Toulon, cette pièce dérangeante qui parle de la violence de la guerre s'inspire d'une histoire vraie.

La pièce commence avec deux personnages : Alan et Max qui sont colocataires. L'un est gay, l'autre, un peu macho et vient de se faire plaquer par sa copine. Leur vie se résume à des soirées sous ectasy et des journées version légumes sur un canapé. Le retour de Dick, un ami d'enfance, va tout bouleverser. De retour d'Irak, où il était engagé dans l'armée, il se dit poursuivi par de mystérieux "penetrators". C'est en fait le nom de bombes américaines capables de transpercer n'importe quel blindage. Mais ce terme désigne peut-être des sévices qu'il aurait vécus ou vu infliger. On ne sait pas et les deux amis sont perdus face à et homme qu'il ne reconnaissent plus. Les trois rôles sont tenus par Olivier Gilot (Dick), Fabien Ducommun pour Alan (il jouait auparavant dans Le soldat rose de Chedid et Burgaud) et Antoine Segard pour Max. "Penetrator" est l'oeuvre la plus "cauchemardesque" de Anthony Neilson, un auteur anglais, instigateur du mouvement "in-yer-face-theater" ("théâtre dans ta gueule"), un théâtre impertinent, très loin du politiquement correct.
La pièce a été récompensée par le Prix du jury, le Prix de la Mise en scène et le Prix d'interprétation masculine lors du 3ème Festigay 2009 à Paris.

- > A voir aussi sur Culturebox :
->>
Borges-Versus-Goya-au-festival-Welcome-le-monde
->>Amnesia-une-histoire-de-théâtre-tunisienne-rattrapée-par-l'actualité
->>La-compagnie-du-Centaure-refait-l'histoire-de-Ronald-au-vingtieme-théâtre