"Nathan le sage", un message de tolérance à la Comédie de l'Est de Colmar

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/01/2012 à 17H49
Nathan le sage à la Comédie de l'Est

Nathan le sage à la Comédie de l'Est

© France 3 - Culturebox

"Nathan le sage", pièce allemande en 5 actes de Gotthold Ephraïm Lessing, mise en scène par Bernard Bloch est du 24 janvier au 11 février à la Comédie de l'Est de Colmar, puis à la Comédie de Saint-Etienne avant une tournée en 2013.

Jérusalem 1187, après la 3e croisade. Un jeune templier épargné par le sultan Saladin en raison de sa ressemblance avec son frère, sauve à son tour la fille d'un marchand juif.
En un temps où l'on mourait pour sa foi, les 3 personnages apprendront à s'apprécier malgré leurs différences, avant de découvrir qu'ils sont bien plus proches qu'ils ne le pensaient.


Véritable conte philosophique sur la tolérance, "Nathan le sage" reste aujourd'hui encore d'actualité. C'est cette modernité de pensée qui a séduit Bernard Bloch. Face à la montée de l'intégrisme et de la haine entre les différentes communautés à travers le monde, le metteur en scène a voulu poser la question qui déjà avait interpellé Lessing au 18e siècle : "comment les religions qui prétendent oeuvrer à l'amélioration du genre humain (...) peuvent elles être si souvent fauteuses de haine, de destruction et de malheur ?"