Michel Aumont en Roi Lear-magnat du cinéma à la veille de la crise de 29

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/10/2015 à 18H02
Michel Aumont sur le plateau du 13 Heures de France 2.

Michel Aumont sur le plateau du 13 Heures de France 2.

© France 2

Jusqu’au 20 décembre au Théâtre de la Madeleine, Michel Aumont incarne l’un des rôles majeurs du répertoire classique : "Le Roi Lear" de William Shakespeare. Pour l’occasion l’action a été transposée à la veille de la crise de 1929. Le comédien était l’invité des Cinq dernières minutes du 13H de France 2.

A presque 80 ans et quatre Molières à son actif, Michel Aumont réalise un rêve de toujours : jouer le roi Lear. Cette occasion, c’est le comédien et metteur en scène Jean-Luc Revol qui la lui offre.

Vieux roi sur le déclin, Lear est prêt à transmettre son pouvoir et ses biens à ses trois filles, mais sous certaines conditions…Dans sa folie, le vieux monarque devenu magnat du cinéma dans cette version modernisée, initie un duel affectif entre sa progéniture : celle qui l’aimera le plus raflera la mise.
La troupe du roi Lear sur la scène du théâtre de la Madeleine.

La troupe du roi Lear sur la scène du théâtre de la Madeleine.

© France 2
La scène, une passion intacte
Lorsque Jean-Luc Revol lui a proposé le rôle, Michel Aumont a été séduit. Quelle soit l’époque à laquelle se passe l’action (le moyen-âge dans l’œuvre initiale et les années folles dans celle-ci), Le Roi Lear est la chronique d’un déclin, celui d’un homme et celui d’une époque. Un rôle sur mesure pour le comédien qui, s’il avoue subir les outrages du temps ("j’ai un peu plus de mal à marcher et à monter et descendre les escaliers" ), prend toujours autant de plaisir à être sur scène.

Humble et discret, Michel Aumont n’a aujourd'hui qu’un seul regret :  qu’on ne lui ait jamais offert de grand rôle au cinéma. "Ca va peut-être venir !", plaisante-t-il. On le lui souhaite.
 
"Le Roi Lear" de William Shakespeare au Théâtre de la Madeleine à Paris
Mise en scène : Jean-Luc Revol
Avec Michel Aumont, Marianne Basler, Bruno Abraham-Kremer, Agathe Bonitzer, Anne Bouvier, Olivier Breitman…
Jusqu’au 20 décembre 2015

19 Rue de Surène, Paris VIIIe
01 42 65 07 09