Meurtres crapuleux et autres plaisirs : Trois pièces de Grand Guignol à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/04/2013 à 14H45
L'étreinte, pièce de Grand Guignol, drame en deux actes d'André De Lorde et Pierre Chaine

L'étreinte, pièce de Grand Guignol, drame en deux actes d'André De Lorde et Pierre Chaine

© France3 / Culturebox

Jouer à se faire peur. Le théâtre du Grand Guignol, spécialisé dans l'hémoglobine le macabre et les farces coquines, a eu un franc succès jusque dans les années 60. Un genre théâtral qui, progressivement, est tombé dans les oubliettes. Le "théâtre 13" à Paris présente actuellement un véritable spectacle de Grand-Guignol avec trois pièces du genre.

Reportage : P. Sorgues, N. Cohen, L. Comiot  
Le lieu situé dans le 9e arrondissement, impasse Chaptal, est aujourd'hui l'international Visual Theatre, dirigé par Emmanuelle Laborit dédié aux recherches artistiques, linguistiques et pédagogiques sur la langue des signes. 
Le Grand Guignol est un genre théâtral qui est né avant les deux guerres. Il a assisté à l’arrivée du grand écran et disparu avant l’explosion du petit. On a écrit et joué le Grand Guignol dans le théâtre du même nom situé au pied de la butte Montmartre à quelques encablures de Pigalle de 1897 à 1962 (dates d’ouverture et de fermeture du lieu)… Auteurs et acteurs terrorisaient des spectateurs finalement très consentants. 
Le Baiser de Sang de J.Aragny et F.Neilson (1929)

Le Baiser de Sang de J.Aragny et F.Neilson (1929)

© France3 / Culturebox
 
Trois pièces courtes pour frémir de plaisir, jouer à se faire peur… et en rire. Entre fantasmes et réalité, humour et sérieux, enfance et maturité, le théâtre de Grand Guignol réveille notre part d’enfance en laissant s’échapper nos peurs d’adultes.THEATRE 13 - PARIS
DU 19 MARS AU 28 AVRIL 2013
L'Amant de la Morte de Maurice Renard (1925)
Le Baiser de Sang* de Jean Aragny & Francis Neilson (1925)
Les Détraquées d’Olaf et Palau (1921)