"Made in China" ou les dérives de la mondialisation par le Théâtre Octobre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/03/2010 à 09H04
"Made in China" ou les dérives de la mondialisation par le Théâtre Octobre

"Made in China" ou les dérives de la mondialisation par le Théâtre Octobre

© Culturebox

Avec "Made in China", la troupe du Théâtre Octobre s'empare avec humour et dérision d'un sujet sérieux : le monde de l'entreprise en crise. Cette pièce écrite par l'auteur belge Thierry Debroux et mise en scène par Didier Kerckaert est jouée à la Maison Folie Beaulieu jusqu'au 11 mars 2010 puis au théâtre Les Tisserands du 23 au 25 mars à Lomme.

Le monde de l'entreprise et la crise qu'il traverse sont devenus une source d'inspiration importante pour le théâtre. Rapports de force, pouvoir, chômage, délocalisations, fraudes...Dans cet univers clos, les auteurs et metteurs en scène trouvent un matériau d'une richesse incroyable. Depuis le début de la crise, les projets se succèdent. L'un des plus célèbres fut "Le journal d'un trader" de  Jean-Louis Bauer, inspiré de l'affaire Kerviel mais aussi "Débrayage" de Rémi de Vos. L'un des auteurs les plus prolixes est sans doute Michel Vinaver qui a écrit pas moins de trois textes sur le sujet. Les écrivains ne sont pas en reste. Pour n'en citer qu'un (présent dans Culturebox) il s'agit de Nicolas Ancion. Dans son livre "L'homme qui valait 35 milliards" prenait en otage le Pdg d'Arcelor-Mittal pour lui faire prendre conscience de la détresse des salariés. Une histoire qui ferait une très bonne pièce de théâtre...

A voir aussi sur Culturebox :
> les vidéos du Journal d'un trader
> la vidéo de Debrayage
> la vidéo qui présente le livre de Nicolas Ancion
> La vidéo qui présente la pièce de Michel Vinaver

-> A lire l'article de la pièce sur France3.fr