Ma soirée sexe avec Isabella Rossellini et son "Bestiaire d'amour"

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/12/2013 à 18H27
Bêtes d'amour d'Isabelle Rossellini

Bêtes d'amour d'Isabelle Rossellini

© Mario del Curto

C'est une Isabella Rossellini totalement inattendue que nous découvrons à la salle Gaveau. Dans "Bestiaire d'amour", elle nous dit tout sur la vie sexuelle et l'instinct maternel des animaux, sans complexe et sans tabou !

Elle est accueillie par un tonnerre d’applaudissements lorsqu’elle entre en scène, souriante dans sa longue robe noire.
 
« Ce soir nous allons parler de sexe ! », annonce malicieuse, Isabella Rossellini. Et la voilà qui entame le plus sérieusement du monde une conférence « obscène mais pas pornographique », déclenchant les rires d’un public ravi et déjà conquis.   
La conférence d'Isabella Rossellini

La conférence d'Isabella Rossellini

© DR
Sa passion pour l’éthologie (la sexualité animale) remonte à sa petite enfance. Mais c’est Robert Redford qui lui suggère, il y a quelques années, de tourner de petites saynètes pour internet ("Green Porno" en 2008, "Seduce Me" en 2010 et enfin "Mammas"). C’est à partir de ce matériau, qu’elle a construit ce long monologue, aidé par Jean-Claude Carrière pour le texte français et par Muriel Mayette pour la mise en scène.
 
Il faut voir l’ex-égérie de Lancôme se transformer avec délectation en mante religieuse avalant son mâle, en araignée cannibale, en escargot se délectant des prémisses de l’amour...  
Isabella Rossellini : "Green Porno : Snail""
ou en maman hamster qui mange ses petits lorsqu’elle en a trop…  
Isabella Rossellini en hamster
Bien sûr, la référence à l'homme n'est jamais loin : "le problème du mâle, c'est qu'il n'est jamais sûr d'être le père", comme chez la libellule. "Avec les tests ADN, on sait que 30% des bébés calamars sont des bébés de mâles sournois et non ceux du mâle dominant", constate Isabella.

Chez les papillons, "le mâle peut ressentir sa femelle à des kilomètres à la ronde... Moi, il y a des hommes qui passent à deux mètres et ne me voient pas".  

Séquence nostalgie avec l’évocation de ses parents. Roberto Rossellini qui aurait tant aimé vivre une grossesse, comme les hippocampes mâles. Sa maman Ingrid Bergman, qui a jonglé entre ses enfants et son métier de comédienne. Et Isabella d’envier l’étoile de mer "sans sexe, elle se divise et laisse une partie d'elle même devenir une autre étoile". Se dédoubler, la solution idéale pour mener plusieurs vies.
 
Glissant avec humour de la sexualité à la philosophie, à 62 ans Isabella Rossellini s’amuse comme une gamine, et nous avec ! 
L'affiche de Bestiaire d'amour

L'affiche de Bestiaire d'amour

© Mario del Curto
Bestiaire d'amour à la Salle Gaveau
17 et 18 décembre 2013
44-47 rue de la Boétie, Paris VIIIe
01 49 53 05 07


New-York : 16 au 25 janvier 2014
Londres : 9 février
Sète : 11 février
Bruxelles : 12 au 13 février
Toulouse : 14 février
Marseille : 19 au 21 février
Draguignan : 22 février
Vichy : 23 février