Lorànt Deutsch sur les planches dans la peau d'un trader

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/09/2009 à 10H59
Lorànt Deutsch sur les planches dans la peau d'un trader

Lorànt Deutsch sur les planches dans la peau d'un trader

© Culturebox

C'est une des pièces "évènement" de la rentrée. Daniel Benoin, le directeur du Théâtre National de Nice, met en scène "Le Roman d'un Trader", une oeuvre écrite par Jean Louis Bauer. Il s'agit d'un texte librement inspiré de l'affaire Kerviel. Le comédien Lorànt Deutsch incarne le trader, il est entouré sur scène de Paul Chariéras, Christiane Cohendy, Paulo Correia, Bernard Donnadieu et Helena Noguera. L'histoire est la suivante : alors que le directeur général d'une grande banque s'apprête à passer un week-end ordinaire, il découvre qu'un jeune trader a joué frauduleusement vingt-cinq milliards d'euros en bourse... Le spectacle va tourner en régions durant toute la saison 2009-2010. Il sera d'abord présenté à Nice, du  23 septembre au 17 octobre.

L'affaire Kerviel commence le 24 janvier 2008. La Société Générale révèle alors qu'un jeune trader vient de lui faire perdre cinq milliards d'euros. De fil en aiguille, on apprend que le jeune homme, au cours de ses pratiques, a pu perdre jusqu'à 50 milliards d'euros, bien plus que les fonds propres de la banque. Le nom est lâché : Jérôme Kerviel. S'en suit une véritable chasse médiatique pour entendre le trader, qui s'est retiré discrètement en Bretagne. Un an et demi plus tard, la procédure judiciaire est toujours en cours, l'affaire est suspendue à un pourvoi en cassation. Jérôme Kerviel encourt jusqu'à cinq ans de prison et 350 000 euros d'amende. il a reconnu en partie les faits qui lui sont reprochés, mais a précisé que sa hiérarchie connaissait ses agissements à risque et qu'elle a fermé les yeux. Cette affaire est réelle, mais aussi romanesque, tant l'ampleur est importante, et l'histoire d'un nouveau genre. Quelques mois après sa révélation, un premier livre a paru : "L'homme qui valait cinq milliards". En septembre 2008 une bande dessinée humoristique a été publiée, "Le journal de Jérôme Kerviel". Elle est signée Lorentz et Nicolas Million. Et voici à présent la pièce de théâtre, "Le roman d'un trader".