Léa Clémence et Philippe Chasseloup parlent d'inceste dans "Chez les Nibonn"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/11/2010 à 09H47
Léa Clémence et Philippe Chasseloup parlent d'inceste dans "Chez les Nibonn"

Léa Clémence et Philippe Chasseloup parlent d'inceste dans "Chez les Nibonn"

© Culturebox

"Etre des démineurs de tabou", c'est ce qu'ont voulu faire passer comme message Léa Clémence et Philippe Chasseloup dans leur spectacle "Chez les Nibonn". Les deux artistes nantais sont en représentation jusqu'au 28 novembre 2010 au Terrain Neutre Théâtre, à Nantes.

Léa Clémence est plasticienne. Sur scène, ses mains jouent et tournent autour de personnages qu'elle a, au préalable, moulé dans de l'argile. Philippe Chasseloup signe la mise en scène de "Chez les Nibonn", un spectacle pour adolescents et adultes qui aborde la maltraitance et l'inceste à travers le regard naïf d'une petite fille qui deviendra une femme. Les choses sont dites avec pudeur. La parole libère et permet de briser le silence. "Chez les Nibonn" continue de se produire en février 2011, chez l'habitant, en Loire Atlantique et dans le Maine-et-Loire. Un livre du spectacle est également disponible.



- > A voir aussi sur Culturebox :
- Festival Off d'Avignon : deux mises en scène d'Agatha de Marguerite Duras
- Festival Off d'Avignon 2010: Soraya Thomas s'attaque aux sujets tabous
- Malam sculpte les hommes comme il les voit