Une interprétation du conte de Perrault par Olivier Tchang-Tchong, dans la veine de Freud et plus loin encore

À l'origine, les contes de Perrault ne s'adressaient pas aux enfants. On le comprend d'autant mieux dans ce Peau d'âne, métaphore de la sortie de l’adolescence et du complexe d’Œdipe, qu'Olivier Tchang-Tchong reprend sans tabous.

L'histoire originelle de Peau d'âne
Peau d’âne est un conte populaire dont la version la plus connue est celle de l'écrivain Charles Perrault. À la veille de sa mort, l’épouse d’un roi fait promettre à son époux de n’épouser en seconde noce qu'une femme plus belle qu'elle. La seule personne qui rivalise avec sa beauté est sa fille. Le roi demande donc sa fille en mariage. Pour échapper à cette union incestueuse et sur les conseils de sa marraine la fée, la princesse met toute son imagination en œuvre pour dissuader son père. Elle pose des conditions toujours plus folles, dont le sacrifice d'un âne merveilleux qui produit des écus d'or, mais le roi exécute toujours ses demandes. La princesse s'enfuit alors du château et rencontre un prince...

La relecture du conte par Olivier Tchang-Tchong au Théatre du peuple 
Comme l'explique Olivier Tchang-Tchong, son texte s'inspire du conte originel de Charles Perrault tout en y étant infidèle. Il fait cheminer son héroïne de l'enfance à l'âge adulte, sous forme d'un parcours initiatique qui l'emmène jusqu'à son prince. Pourquoi a-t-il choisi de donner ce spectacle au théâtre de Bussang ? "Car "ce théâtre est une forteresse qui pourrait abriter une princesse, un roi, une fée, un prince." [...] Parce que nous avons tous une chose en commun qui nous rassemble : l’enfance. [...] Ce théâtre porte en lui le caractère sacré que je recherche, pour mon conte, sombre et mystérieux." 

Extrait du conte 
Le roi : Je serai son père, je serai son guide, je serai son mentor, je serai son époux.
La marraine : C’est interdit.
Le roi : Qu’est-ce qui est interdit ?
La marraine : D’épouser sa fille

La bande annonce du spectacle

Qu'est-ce que le Théâtre du peuple ?
Le théâtre se tient en plein cœur de la forêt vosgienne, dans le village de Bussang. Le bâtiment, pensé à la fin du XIXème siècle par Maurice Pottecher, fils et petit fils d’industriels, ressemble à une ancienne scierie. Sa construction date de 1895 et est classée monument historique depuis 1976. Sa devise, inscrite de part et d’autre de la scène, est « Par l’art pour l’humanité ». Celle-ci symbolise la vocation humaniste et populaire du théâtre. Maurice Pottecher a souhaité un théâtre novateur, proche du public, qui gomme les clivages sociaux et culturels. L’interprétation des rôles est confiée aussi bien à des professionnels qu’à des amateurs.
En 2015, le théâtre fête ses 120 ans ! En savoir davantage.

Distribution

  • Date 12 août 2010
  • Durée 2h 40min
  • Genre Théâtre
  • Production Supermouche Productions / France Télévisions / Vosges Télévision
  • Réalisation Sylvain Pierrel
  • Auteur Olivier TCHANG TCHONG
  • Metteur en scène Olivier TCHANG TCHONG
  • Costumes Carole GERARD
  • Lumière Michel GUELDRY
  • Scénographie Raymond SARTI
  • Acteurs (+rôles) Juliette BARON / Sophie BUIS / Philippe LE GALL / Fabien ORCIER