Le Théâtre du Grand Guignol à Beauvais

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/04/2009 à 12H03
Le Théâtre du Grand Guignol à Beauvais

Le Théâtre du Grand Guignol à Beauvais

© Culturebox

Peur, frisson, angoisse... l'épouvantable théâtre du grand guignol hante les salles de Beauvais avec ce qu'il a de plus effrayant !

"Baiser de sang", "Le faiseur de monstre" ou "Atroce volupté", telles sont quelques uns des titres des pièces jouées par le Théatre du Grand Guignol . Un répertoire où la frayeur est omniprésente. Un genre qui ne date pas d'aujourd'hui n'en déplaise aux adolescents fans de films sanguinolents. Le qualificatif de Grand Guignol (adjectif grand-guignolesque) s'applique aux divertissements basés sur un spectacle d'horreurs macabres. Le nom vient du théâtre situé à Paris dans le 9e arrondissement, qui s'était spécialisé dans ce type de spectacles. Il ouvre le 13 octobre 1897. Dans cette salle de 280 places, un public très varié du quartier et des beaux quartiers vient frémir de plaisir. Le changement de siècle et ses angoisses naissantes vont faire le succès du théâtre. Les directeurs se suivent, améliorant les effets et variant les angoisses. Mais à partir de 1935, avec l'apparition du cinéma parlant et surtout des films de genre américains comme "Frankenstein" ou "Crimes au Musée des Horreurs", la concurrence devient rude. Malgré tout, le Grand Guignol franchit la période de l'Occupation en devenant une scène de l'érotisme et de l'exotisme. Le théâtre fermera ses portes le 5 janvier 1963, ne pouvant soutenir la compétition avec le cinéma.