Le Théâtre de l'Odéon proposera des places à moitié prix en 2017

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/05/2016 à 15H46
Le Théâtre de l'Odéon à Paris.

Le Théâtre de l'Odéon à Paris.

© Javier Gil / AFP

Afin de "diversifier le public", l'Odéon-Théâtre de l'Europe proposera à partir de janvier prochain 7.000 places à moitié prix, lors de dix avant-premières de spectacles. C'est ce qu'a annoncé vendredi son directeur Stéphane Braunschweig en présentant la prochaine saison.

7.000 places entre 7 et 20 euros l'an prochain

"Il faut que le public soit plus diversifié, et pour cela, nous allons mettre en vente 7.000 places à moitié prix à compter de janvier", a-t-il indiqué. Chaque spectacle donné dans la durée aura deux avant-premières à moitié prix (soit des tarifs allant de 7 à 20 euros selon les catégories).
 
Sont concernés "Hôtel Feydeau", mis en scène par Georges Lavaudant, "Un amour impossible" de Christine Angot mis en scène par Célie Pauthe, "Soudain l'été dernier" de Tennessee Williams que le directeur de l'Odéon met lui même en scène, "Songes et métamorphoses" de Guillaume Vincent et "Le testament de Marie", mis en scène par l'Américaine Deborah Warner.

Un théâtre ouvert sur le monde et à la jeune création

Stéphane Braunschweig, qui a succédé à Luc Bondy, décédé en novembre 2015, souhaite défendre un théâtre "ouvert sur l'Europe et le monde", avec sept spectacles en version originale surtitrée, tout en gardant une place de choix à la jeune création française.
 
Le jeune metteur en scène Julien Gosselin, qui avait créé "Les particules élémentaires" en 2013 au Festival d'Avignon (repris à l'Odéon), revient en ouverture de saison avec "2666", le roman-monde du Chilien Roberto Bolaño, à l'affiche d'Avignon cet été. Et Thomas Jolly, autre "enfant" du festival d'Avignon, donnera avec les élèves du Théâtre national de Strasbourg "Le radeau de la Méduse" de Georg Kaiser.
 
Les grands metteurs en scène européens Krystian Lupa ("Des arbres à abattre"), Ivo van Hove ("The Fountainhead" et "Vu du Pont"), Thomas Ostermeier (avec "Richard III", grand succès d'Avignon 2015) seront présents. Le "Dom Juan" de Jean-François Sivadier, créé à Rennes, sera donné sur une longue série, du 14 septembre au 4 novembre.