Le songe d'une nuit d'été, multiethnique et masculin, de la compagnie Hautnat

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/05/2009 à 11H41
Le songe d'une nuit d'été, multiethnique et masculin, de la compagnie Hautnat

Le songe d'une nuit d'été, multiethnique et masculin, de la compagnie Hautnat

© Culturebox

Le 7 mai prochain, La compagnie Hautnah  présentera sa dernière création au théâtre Gaston Bernard de Chatillon-sur-Seine. Le songe d'une nuit d'été, grand classique de William Shakespeare, joué par 6 comédiens, 6 hommes, tous venus d'horizons très différents.

La compagnie est à l'image de cette oeuvre ou vice-versa. Le Songe de Shakespeare est un texte féérique où tout se construit, se déconstruit, les couples se font, se défont, les amours se compliquent, s'entrecroisent. Une richesse, un foisonnement qui colle bien à l'esprit de la Compagnie HautnaH (un mot qui en allemand signifie "De très près"). Créée en 2005 par la metteur en scène Stéphanie Chaudesaigues, la troupe se veut un lieu de création où toutes les disciplines artistiques s'entrecroisent : théâtre, danse, musique, vidéos, mime...Une volonté qui fait écho aux origines multi-ethniques des artistes de la compagnie. Marocain, italien, gabonais, français, espagnol...Une autre façon de défendre le métissage des cultures. Et pour cela, rien de mieux qu'un texte qui a traversé les siècles et qui en plus, parle d'amour !