Le Printemps des Poètes sème les mots dans un collège de l'Aisne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/03/2009 à 09H59
Le Printemps des Poètes sème les mots dans un collège de l'Aisne

Le Printemps des Poètes sème les mots dans un collège de l'Aisne

© Culturebox

A l'occasion du Printemps des Poètes, le collège François 1er de Villers-Cotterêts dans l'Aisne s'est mobilisé autour de l'événement. 14 classes et une quinzaine de professeurs se sont jetés dans un grand bain de mots. Des mots qui ont inondé le collège au propre comme au figuré.

On ne peut que saluer cette initiative qui permet aux collégiens de s'emparer des mots, chacun à leur façon, et de voir que derrière la poésie, il y a aussi et d'abord des émotions. La preuve : le thème de ce 11ème Printemps des Poètes, c'est le Rire. Pourquoi cet art souffre t-il d'une telle méconnaissance, pourquoi traîne t-il derrière lui cette image de gravité, de lourdeur un peu surannée ? On devrait s'offrir chaque jour quelques vers (ceux là ne sont pas encore à consommer avec modération ) de poésie , se coucher en en lisant à celui ou celle qu'on aime, à ses enfants, juste pour le plaisir de laisser au creux de l'oreille ces mots doux qui sont une porte ouverte sur le rêve et l'imaginaire. Pour terminer, on citera John Fitzgerald Kennedy qui disait en parlant de la poésie : "Quand le pouvoir pousse l'homme à l'arrogance, la poésie lui rappelle la richesse de l'existence. Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie". Ca se confirme, le monde d'aujourd'hui a grand, grand besoin de poésie.