Le Palace, célèbre théâtre parisien, mis en vente

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/10/2011 à 15H16
Le théâtre Parisien Le Palace (13/01/2011)

Le théâtre Parisien Le Palace (13/01/2011)

© Loïc Venance / AFP Photos

Le Palace, célèbre théâtre parisien reconverti en discothèque mythique dans les années 1980, puis redevenu une salle de spectacles en 2008, est à vendre pour 15 millions d'euros, a indiqué le propriétaire Hazis Vardar lundi 31 octobre.

Le Palace, théâtre de 990 fauteuils inauguré rue du Faubourg Montmartre (Paris 9e) en 1921, a passé plusieurs années à l'abandon. Il a été entièrement restauré après son rachat en novembre 2006 par les frères Alil et Hazis Vardar, des Belges d'origine albanaise. Il a retrouvé l'esthétique art déco de ses origines. "Notre challenge était de sauver Le Palace, le rénover pour qu'il retrouve son statut de salle de spectacles importante. C'est fait désormais et nous souhaitons passer à autre chose", a confié Hazis Vardar à l'AFP.

L'âge d'or du Palace, temple des nuits parisiennes
A l'origine, Le Palace était un music-hall. En 1946, il a été transformé en cinéma, avant de devenir un vrai théâtre en 1969. En 1978, Fabrice Emaer fait de ce lieu le night-club le plus célèbre du vieux continent, cousin européen du "Studio 54", fameux temple des nuits new-yorkaises. Grace Jones inaugure la discothèque en mars 1978. Les Village People, Gloria Gaynor, les Bee Gees et Donna Summer se produiront sur scène... Côté public, les habitués s'appellent Jack Lang, Mick Jagger, Andy Warhol, Yves Saint-Laurent, Pierre Bergé, Alain Pacadis (qui chroniquera ses nuits au Palace dans "Libération"), Roland Barthes, Karl Lagerfeld, Alice Sapritch, Frédéric Mitterrand, Yves Mourousi, Thierry Le Luron, Jean-Paul Goude, Thierry Ardisson... Au Palace, cohabitent toutes les mouvances intellectuelles, sociales et sexuelles.

Suite aux ennuis de santé, puis à la mort de Fabrice Emaer en 1983, Le Palace connaît de nombreux déboires (problèmes financiers, trafics de drogue) et ferme à plusieurs reprises. Plusieurs personnalités de la nuit tentent de le relancer, les dernières étant Régine et le couple David-Cathy Guetta. Finalement, l'établisement ferme définitivement en 1996. Les ultimes investisseurs intéressés par les lieux ont jeté l'éponge, face à l'ampleur des travaux nécessaires à la réhabilitation du site. L'ancien Palace se transforme en squat... jusqu'à son rachat en 2006 par les frères Vardar et d'autres investisseurs belges.

La nouvelle vie du Palace
Hazis Vardar et son frère Alil, comédien et auteur, sont propriétaires de deux autres théâtres parisiens, la Comédie-République et la Grande Comédie, également dévolus à l'humour, ainsi que d'autres salles en France et en Belgique. Vingt mois de travaux, pour un budget dépassant 1,5 million d'euros, ont été nécessaires à offrir une nouvelle vie au Palace.

Depuis sa réouverture le 5 novembre 2008 (avec le show de Valérie Lemercier), l'établissement accueille de nombreux spectacles (one man shows comme celui de Florence Foresti, comédies musicales, concerts, pièces de théâtre). Il a retrouvé son rang de salle parisienne en vue.