Le Cid à l'école des femmes à Saint-Malo

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/05/2015 à 14H42
Le Cid, répétitions © Capture d'écran France 3

La proposition est audacieuse : reprendre le Cid de Corneille avec pour interprètes des femmes, et uniquement des femmes, quel que soit le rôle. Ca se passe au théâtre de Saint-Malo.

A plusieurs époques les femmes furent interdites de scène, ou exclues des mises en scène. Ce fut le cas du temps de Molière, dans l'Antiquité, dans le théâtre élisabéthain... En France, la première femme comédienne monta sur les planches en 1603 à la cour du Roi Henri IV. Elle s'appelait Isabella Andréini.

Les temps ont heureusement bien changé, quoique tardivement, et la parité gagne aussi du terrain du côté de la mise en scène ou de l'écriture de pièces. Alors pourquoi ne pas bouger un peu plus les lignes ? C'est la proposition de Joëlle Durand-Raucher, à Saint-Malo. "Corneille était adepte de transgressions", explique-t-elle, "alors pourquoi ne pas bousculer le public en lui proposant une distribution des rôles 100% féminine" ? La meilleure réponse vient dans le reportage qui suit : la réaction des adolescents qui voient la pièce. A entendre les textes et à voir jouer les comédiennes, impossible de se retrouver confus, on distingue bien les hommes des femmes dans les personnages.

Le reportage de Roger Bendayan, Jean-Michel Piron, Gwenaël Hamon :

L'intrigue du Cid se déroule à Séville, à la cour du Roi d'Espagne. Rodrigue et Chimène s'aiment, mais une querelle éclate entre leurs pères. Pour venger l'honneur familial; Rodrigue tue le père de Chimène. Les amants continuent à s'aimer, mais Chimène réclame la tête de Rodrigue.

Le Cid de Corneille, mis en scène par Joëlle Durand-Raucher, jusqu'au 5 juin 2015 au Théâtre de la Ville à Saint-Malo, billeterie au 02 99 81 62 61.